juin 14, 2019, 09:25

Canada: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice S&P/TSX gagne 0,39%

Investing.com – Canada: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce vendredi; la progression des secteurs Industries, Finance, et Matériaux a contribué à cette hausse.

En clôture à Toronto, l'indice S&P/TSX a pris 0,39%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice S&P/TSX est à mettre au crédit du titre Norbord Inc (TSX:OSB) en hausse de 9,19% soit 2,64 points pour un cours de clôture de 31,38. En seconde position, on retrouve North West Company Inc (TSX:NWC) qui gagne 4,75% soit 1,42 points pour une clôture à 31,31. Le titre West Fraser Timber Co. Ltd (TSX:WFT) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 3,58% soit 2,15 points pour une fin de séance à 62,21.

New Gold Inc (TSX:NGD) signe la pire performance de la séance, en perdant 8,57% soit 0,090 points pour un cours de clôture de 0,960. Aphria Inc (TSX:APHA) abandonne 5,20% soit 0,500 points et termine à 9,110. Pour sa part, Encana Corp (TSX:ECA) lâche 5,02% soit 0,33 points pour un cours de clôture de 6,25.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Toronto par 547 valeurs à 475 et 153 stables.

Les titres Encana Corp (TSX:ECA) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après une baisse de 5,02% soit 0,33 points pour un cours de 6,25.

L'indice S&P/TSX 60 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P/TSX, a perdu 0,58% atteignant les 11.99.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,12% soit 1,65 points, à $1.345,35 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a progressé de 0,46% soit 0,24 points pour un cours de $52,52 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a gagné 1,21% soit 0,74 points pour un cours de $62,05 le baril.

La paire CAD/USD a enregistré une baisse de 0,62% à 0,7457, alors que la paire CAD/EUR a reculé de 0,04% à 0,6650.

L'US Dollar Index a gagné 0,56% à 97,540.

juin 14, 2019, 05:15

Royaume-Uni: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 recule de 0,28%

Investing.com – Royaume-Uni: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce vendredi; le repli des secteurs Automobiles et pièces détachées, Télécommunications fixes, et Construction et matériaux a contribué à cette baisse.

En clôture à Londres, l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 a lâché 0,28%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 est à mettre au crédit du titre Fresnillo PLC (LON:FRES) en hausse de 3,37% soit 27,40 points pour un cours de clôture de 839,80. En seconde position, on retrouve Royal Mail PLC (LON:RMG) qui gagne 2,25% soit 4,40 points pour une clôture à 199,95. Le titre Merlin Entertainments PLC (LON:MERL) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 2,11% soit 7,80 points pour une fin de séance à 377,80.

ITV PLC (LON:ITV) signe la pire performance de la séance, en perdant 4,32% soit 4,75 points pour un cours de clôture de 105,25. Provident Financial PLC (LON:PFG) abandonne 2,63% soit 12,00 points et termine à 445,00. Pour sa part, Tesco PLC (LON:TSCO) lâche 2,22% soit 5,10 points pour un cours de clôture de 224,40.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Londres par 1316 valeurs à 866 et 204 stables.

Les titres Provident Financial PLC (LON:PFG) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir abandonné 2,63% soit 12,00 points pour un cours de 445,00.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,15% soit 1,95 points, à $1.345,65 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a progressé de 0,78% soit 0,41 points pour un cours de $52,69 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a gagné 1,21% soit 0,74 points pour un cours de $62,05 le baril.

La paire GBP/USD a enregistré une baisse de 0,60% à 1,2595, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,03% à 0,8897.

L'US Dollar Index a gagné 0,57% à 97,553.

juin 14, 2019, 05:05

Maroc: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Moroccan All Shares gagne 0,95%

Investing.com – Maroc: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce vendredi; la progression des secteurs Boissons, Chimie, et Producteurs et transformateurs de denrées alimentaires a contribué à cette hausse.

En clôture à Casablanca, l'indice Moroccan All Shares a progressé de 0,95%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Moroccan All Shares est à mettre au crédit du titre M2m group (CS:M2M) en hausse de 8,79% soit 37,90 points pour un cours de clôture de 468,90. En seconde position, on retrouve Brasseries maroc (CS:SBM) qui gagne 6,58% soit 160,00 points pour une clôture à 2.590,000. Le titre Maghreb oxygene (CS:OXYG) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 5,52% soit 8,90 points pour une fin de séance à 170,00.

Stroc Industrie (CS:STR) signe la pire performance de la séance, en perdant 9,24% soit 1,70 points pour un cours de clôture de 16,70. Stokvis nord (CS:SNA) abandonne 4,09% soit 0,49 points et termine à 11,50. Pour sa part, Lydec (CS:LYD) lâche 2,23% soit 10,05 points pour un cours de clôture de 440,00.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Casablanca par 29 valeurs à 12 et 5 stables.

Les titres Maghreb oxygene (CS:OXYG) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, après s'être octroyé 5,52% soit 8,90 points pour un cours de 170,00.

D'autre part, le pétrole brut pour livraison en juillet a gagné 0,92% soit 0,48 points, à $52,76 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en août a progressé de 1,35% soit 0,83 points pour un cours de $62,14 le baril, alors que l'or pour livraison en août a gagné 0,20% soit 2,65 points pour un cours de $1.346,35 l'once troy.

La paire EUR/MAD a enregistré une baisse de 0,16% à 10,8371, alors que la paire USD/MAD a pris 0,52% à 9,6768.

L'US Dollar Index a gagné 0,60% à 97,580.

juin 14, 2019, 01:21

Iliad, seule société française participant au projet de crypto de Facebook

Investing.com – Le Wall Street Journal révélait hier soir que de grands noms de l’industrie des paiements tels que Visa, Mastercard (NYSE:MA) ou Paypal seront partenaires de Facebook dans le cadre de la gestion et de l’administration de sa crypto-monnaies.

Le journal Les Echos révèle quant à lui ausjourd’hui qu’une seule société française participera au projet : Iliad (PA:ILD), la maison mère de Free.

La société aurait payé un ticket de 10 millions de Dollars pour obtenir un « nœud », et disposer d’une plus au sein de la fondation Suisse qui gèrera la crypto-monnaie du réseau social.

Soulignons que ce n’est pas la première fois que Xavier Niel, patron d’Iliad, montre de l’intérêt pour les crypto-monnaies, celui-ci ayant déjà investi 100.000 euros le mois dernier dans Sorare, une société spécialisée dans la blockchain.

juin 14, 2019, 10:30

Les contrats à terme sur Or ont augmenté durant la séance en Europe

Les contrats à terme sur Or ont augmenté durant la séance en Europe ce Vendredi.

Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Août s'échangeaient à 1.359,45 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en hausse de 1,17%.

Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session haussière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.319,10 dollars et une résistance à 1.361,95 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,06% pour s'échanger à 97,058 dollars.

Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Juillet a progressé de 1,13% et s'échangeait à 15,060 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Juillet a reculé de 0,36% pour s'échanger à 2,647 dollars la livre.

juin 14, 2019, 09:00

Les contrats à terme sur Gaz naturel ont augmenté durant la séance en Europe

Les contrats à terme sur Gaz naturel ont augmenté durant la séance en Europe ce Vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Gaz naturel pour livraison en Juillet s'échangeaient à 2,337 dollars par million de BTU (British thermal units) au moment de la rédaction de l'article, en hausse de 0,52%.

Plus tôt, par million de BTU (British thermal units) s'échangeait lors d'une session haussière à dollars. Le gaz naturel était susceptible de trouver un support à 2,320 dollars et une résistance à 2,406 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,01% pour s'échanger à 97,012 dollars.

Ailleurs sur le Nymex, Le pétrole Brut pour livraison en Juillet a reculé de 0,50% et s'échangeait à 52,02 dollars le baril tandis que Le fuel pour livraison en Juillet a reculé de 0,08% pour s'échanger à 1,8052 dollars par gallon.

juin 14, 2019, 07:34

Forex: Le Dollar est mitigé face au retournement du sentiment de risque

Investing.com - Le dollar était en baisse contre le yen et l' euro en Europe vendredi, mais en hausse contre les mandataires de risque tels que l' aussie, alors que les traders évitaient le risque avant un week-end marqué par des tensions géopolitiques.

À 10h30, l'indice du dollar, qui mesure le billet vert par rapport à un panier composé de six principales devises, était à 97,005, mais masquait des performances variables par rapport aux différents composants du panier.

Contre le yen, le dollar est en baisse de 0,15% à 108,20 et se rapproche d'un nouveau plus bas en 14 mois, tandis que l'euro a également progressé à la hausse, à 1,1280 dollar.

Le yuan chinois s'est encore affaibli lors de la séance asiatique, une baisse confirmée par la suite par des données décevantes sur la production industrielle et les investissements en immobilisations en mai. À 5,0% seulement, la production industrielle a progressé à son rythme le plus lent depuis 2002.

La Chine a également annoncé ses dernières contre-mesures dans le cadre de son différend croissant avec les États-Unis, augmentant de 10 fois les tarifs d'importation de certains tubes en acier en provenance des États-Unis et de l'Union Européenne.

Aux États-Unis, une lettre signée par des centaines d'entreprises, dont Walmart (NYSE: WMT) et Target (NYSE: TGT), invitait le président Donald Trump à ne pas donner suite à son plan d'imposition de droits de douane sur les importations chinoises supplémentaires de 325 milliards de dollars, affirmant qu'ils impacteraient les entreprises, les agriculteurs et les familles US.

L’administration a annoncé jeudi qu'elle renoncerait aux droits de douane sur les panneaux solaires bifaciaux en provenance d’Asie, une légère réduction des tensions étant donné que ces panneaux ne représentent que 3% du marché américain, selon le stratègiste UIrich Stephan de Deutsche Bank (DE: DBKGn).

Le dollar pourrait observer un mouvement plus tard dans la journée après d'importantes publications américaines, incluant les ventes au détail de mai à 14h30, la production industrielle de mai à 15h15 et l'indice du sentiment de la consommation de l'Université du Michigan à 16h00.

Les britanniques restent sous pression après le premier tour de la course à la direction du parti Conservateur qui a laissé Boris Johnson au premier rang des favoris. La livre sterling était en baisse de 0,1% face au dollar et à l' euro, avant un discours prononcé plus tard par le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney.

juin 14, 2019, 06:45

Australie: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice S&P/ASX 200 gagne 0,18%

Investing.com – Australie: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce vendredi; la progression des secteurs Or, Métaux et mines, et Ressources a contribué à cette hausse.

En clôture à Sydney, l'indice S&P/ASX 200 a pris 0,18%, signant ainsi un plus haut .

La meilleure performance de la séance pour l'indice S&P/ASX 200 est à mettre au crédit du titre Nanosonics (ASX:NAN) en hausse de 6,71% soit 0,310 points pour un cours de clôture de 4,930. En seconde position, on retrouve Fortescue Metals Group (ASX:FMG) qui gagne 5,52% soit 0,460 points pour une clôture à 8,800. Le titre Northern Star Resources (ASX:NST) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 5,51% soit 0,550 points pour une fin de séance à 10,530.

Challenger Ltd (ASX:CGF) signe la pire performance de la séance, en perdant 6,46% soit 0,450 points pour un cours de clôture de 6,520. AMP Ltd (ASX:AMP) abandonne 5,80% soit 0,130 points et termine à 2,110. Pour sa part, Ardent Leisure Ltd (ASX:ALG) lâche 5,80% soit 0,065 points pour un cours de clôture de 1,055.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Sydney par 641 valeurs à 592 et 371 stables.

Les titres Challenger Ltd (ASX:CGF) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après une baisse de 6,46% soit 0,450 points pour un cours de 6,520. Les titres Fortescue Metals Group (ASX:FMG) ont progressé et atteint un plus haut , après avoir pris 5,52% soit 0,460 points pour un cours de 8,800. Les titres Northern Star Resources (ASX:NST) ont progressé et atteint un plus haut historique, après s'être octroyé 5,51% soit 0,550 points pour un cours de 10,530. Les titres Ardent Leisure Ltd (ASX:ALG) ont reculé et atteint un plus bas , après une baisse de 5,80% soit 0,065 points pour un cours de 1,055.

L'indice S&P/ASX 200 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P/ASX 200, a perdu 2,44% atteignant les 13.546.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 1,05% soit 14,05 points, à $1.357,75 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a reculé de 0,27% soit 0,14 points pour un cours de $52,14 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a gagné 0,11% soit 0,07 points pour un cours de $61,38 le baril.

La paire AUD/USD a enregistré une baisse de 0,19% à 0,6900, alors que la paire AUD/JPY a reculé de 0,30% à 74,69.

L'US Dollar Index a gagné 0,02% à 97,020.

juin 14, 2019, 06:21

Visa, Mastercard et Paypal vont aider à gérer la crypto-monnaie de Facebook

Investing.com - D'après les informations du Wall Street Journal, Facebook (NASDAQ:FB) aurait convaincu plus d'une douzaine d'entreprises, dont Visa (NYSE:V), Mastercard (NYSE:MA), PayPal, et Uber (NYSE:UBER) pour soutenir la nouvelle crypto-monnaie que le géant des médias sociaux prévoit de dévoiler la semaine prochaine.

Ce groupement d'entreprises financières et de sociétés de commerce électronique investira environ 10 millions de dollars chacune dans un consortium qui gèrera la crypto-monnaie de Facebook.

L'argent servira à financer la création de la pièce, qui sera rattachée à un panier de monnaies émises par les gouvernements afin de prooposer une crypto-monnaie réduisant au maximum la volatilité.

Rappelons que le Wall Street Journal avait rapporté le mois dernier que Facebook recrutait des sociétés financières et des marchands en ligne pour aider à lancer le système de paiement crypté et cherchait à collecter au total environ 1 milliard de dollars pour cet effort, nommé Project Libra.

Le projet secret, en cours depuis plus d'un an, s'articule autour d'une crypto-monnaie que ses utilisateurs pourraient s'envoyer entre eux et utiliser pour effectuer des achats sur Facebook et sur Internet.

D'après plusieurs experts, le lancement de la crypto-monnaie de Facebook pourrait marquer un tournant dans l'histoire des crypto-monnaie, en exposant les plus de 2 milliards d'utilisateurs du réseau social au fonctionnement et aux avantages des crypto-monnaies, ce qui permettra de favoriser également l'utilisation par le grand public des autres crypto-monnaies telles que le Bitcoin.

juin 14, 2019, 04:44

Les prix du Pétrole corrigent après la forte hausse d'hier

Investing.com - Les prix du pétrole ont augmenté vendredi après l'attaque de deux pétroliers au large des côtes iraniennes.

On ne sait pas qui était responsable de la dernière attaque. Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a accusé l'Iran de mener ces attaques, qualifiant la République Islamique de "menace à la paix et à la stabilité internationales". Un responsable iranien aurait déclaré à la BBC que Téhéran n’avait "rien à voir" avec ces attaques.

Les futures du pétrole brut WTI ont reculé de 0,6% à 51,95$ à 09h50. Les futures du pétrole Brent internationaux ont perdu 0,3% à 61,14$.

Les prix du pétrole étaient sous pression au début de la semaine après que les données hebdomadaires aient montré une autre hausse importante des stocks de brut américains. Les craintes persistantes liées à la demande parmi les tensions commerciales sino-américaines ont également été citées comme un vent contraire.

Par ailleurs, l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) a abaissé jeudi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole en 2019 de 1,21 million de barils par jour (bpj) à 1,14 million de bpj. Le cartel a noté que «d'importants risques de dégradation résultant de l'escalade des différends commerciaux sur la croissance de la demande mondiale subsistent».

«À mon avis, il s’agit d’une nouvelle importante qui ne devrait pas être ignorée, même s’il n’est pas très impressionnant de ne pas encore surpasser les pertes d’hier», a déclaré Scott Shelton, courtier en contrats à terme sur l’énergie à ICAP (LON: NXGN) à Durham, Caroline du Nord. «Préparez-vous à de nombreuses informations erronées et à une couverture des médias qui en savent très peu sur le pétrole, ce qui ne fera qu'accentuer la volatilité."

Citant le ministre russe de l’énergie, Alexander Novak, le journal japonais Nikkei a rapporté que l’OPEP et d’autres producteurs, dont la Russie, négocient actuellement une coopération pour la fourniture de pétrole.

juin 14, 2019, 03:00

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont augmenté durant la séance en Asie

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont augmenté durant la séance en Asie ce Vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Juillet s'échangeaient à 52,55 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en hausse de 0,52%.

Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session haussière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 50,72 dollars et une résistance à 54,84 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,05% pour s'échanger à 97,045 dollars.

Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Août a progressé de 0,85% et s'échangeait à 61,83 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 9,28 dollars le baril.

juin 13, 2019, 09:25

Canada: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice S&P/TSX gagne 0,03%

Investing.com – Canada: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce jeudi; la progression des secteurs Produits de consommation non essentiels, Energie, et Matériaux a contribué à cette hausse.

En clôture à Toronto, l'indice S&P/TSX a pris 0,03%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice S&P/TSX est à mettre au crédit du titre MEG Energy Corp (TSX:MEG) en hausse de 12,28% soit 0,56 points pour un cours de clôture de 5,12. En seconde position, on retrouve Dollarama Inc (TSX:DOL) qui gagne 11,32% soit 4,78 points pour une clôture à 46,99. Le titre Alacer Gold Corp (TSX:ASR) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 10,22% soit 0,380 points pour une fin de séance à 4,100.

Hexo Corp (TSX:HEXO) signe la pire performance de la séance, en perdant 8,44% soit 0,7200 points pour un cours de clôture de 7,8100. BCE Inc (TSX:BCE) abandonne 4,22% soit 2,64 points et termine à 59,88. Pour sa part, CannTrust Holdings Inc (TSX:TRST) lâche 4,16% soit 0,2900 points pour un cours de clôture de 6,6800.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Toronto par 543 valeurs à 508 et 130 stables.

L'indice S&P/TSX 60 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P/TSX, a perdu 0,08% atteignant les 12.06.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,70% soit 9,30 points, à $1.346,10 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a progressé de 2,09% soit 1,07 points pour un cours de $52,21 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a gagné 0,05% soit 0,03 points pour un cours de $61,34 le baril.

La paire CAD/USD a enregistré une hausse de 0,03% à 0,7505, alors que la paire CAD/EUR a reculé de 0,02% à 0,6651.

L'US Dollar Index a gagné 0,01% à 96,982.

juin 13, 2019, 07:10

Les contrats à terme sur Gaz naturel ont reculé durant la séance américaine

Les contrats à terme sur Gaz naturel ont reculé durant la séance américaine ce Jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Gaz naturel pour livraison en Juillet s'échangeaient à 2,324 dollars par million de BTU (British thermal units) au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 2,60%.

Plus tôt, par million de BTU (British thermal units) s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. Le gaz naturel était susceptible de trouver un support à 2,306 dollars et une résistance à 2,406 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,04% pour s'échanger à 97,007 dollars.

Ailleurs sur le Nymex, Le pétrole Brut pour livraison en Juillet a progressé de 1,86% et s'échangeait à 52,09 dollars le baril tandis que Le fuel pour livraison en Juillet a progressé de 1,55% pour s'échanger à 1,8075 dollars par gallon.

juin 13, 2019, 05:15

Royaume-Uni: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 gagne 0,05%

Investing.com – Royaume-Uni: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce jeudi; la progression des secteurs Industriel général, Métaux industriels et mines, et Forêts et papier a contribué à cette hausse.

En clôture à Londres, l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 a progressé de 0,05%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 est à mettre au crédit du titre Ferguson Plc (LON:FERG) en hausse de 5,88% soit 312,00 points pour un cours de clôture de 5.622,00. En seconde position, on retrouve WM Morrison Supermarkets PLC (LON:MRW) qui gagne 2,15% soit 4,20 points pour une clôture à 199,45. Le titre Mondi PLC (LON:MNDI) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 2,02% soit 34,50 points pour une fin de séance à 1.738,00.

Persimmon PLC (LON:PSN) signe la pire performance de la séance, en perdant 4,49% soit 92,00 points pour un cours de clôture de 1.955,00. WPP PLC (LON:WPP) abandonne 4,38% soit 43,90 points et termine à 957,60. Pour sa part, 3I Group PLC (LON:III) lâche 4,38% soit 47,00 points pour un cours de clôture de 1.027,00.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Londres par 1110 valeurs à 1094 et 208 stables.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,51% soit 6,85 points, à $1.343,65 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a progressé de 2,07% soit 1,06 points pour un cours de $52,20 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a gagné 1,92% soit 1,15 points pour un cours de $61,12 le baril.

La paire GBP/USD a enregistré une baisse de 0,04% à 1,2680, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,02% à 0,8892.

L'US Dollar Index a gagné 0,06% à 97,032.

juin 13, 2019, 05:05

Maroc: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Moroccan All Shares gagne 0,05%

Investing.com – Maroc: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce jeudi; la progression des secteurs Sociétés d`investissement et autres financières, Télécoms, et Pétrole et gaz a contribué à cette hausse.

En clôture à Casablanca, l'indice Moroccan All Shares a gagné 0,05%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Moroccan All Shares est à mettre au crédit du titre Stroc Industrie (CS:STR) en hausse de 8,68% soit 1,47 points pour un cours de clôture de 18,40. En seconde position, on retrouve Credit eqdm (CS:EQDM) qui gagne 5,99% soit 71,0 points pour une clôture à 1.257,000. Le titre Timar (CS:TIM) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 5,95% soit 8,00 points pour une fin de séance à 142,50.

Med paper (CS:PAP) signe la pire performance de la séance, en perdant 3,29% soit 0,85 points pour un cours de clôture de 25,00. Brasseries maroc (CS:SBM) abandonne 2,80% soit 70,00 points et termine à 2.430,000. Pour sa part, Lesieur (CS:LESU) lâche 2,79% soit 4,75 points pour un cours de clôture de 165,25.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Casablanca par 13 valeurs à 12 et 5 stables.

Les titres Credit eqdm (CS:EQDM) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, grâce à une hausse de 5,99% soit 71,0 points pour un cours de 1.257,000.

D'autre part, le pétrole brut pour livraison en juillet a gagné 1,92% soit 0,98 points, à $52,12 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en août a progressé de 1,73% soit 1,04 points pour un cours de $61,01 le baril, alors que l'or pour livraison en août a gagné 0,53% soit 7,05 points pour un cours de $1.343,85 l'once troy.

La paire EUR/MAD a enregistré une baisse de 0,00% à 10,8590, alors que la paire USD/MAD a pris 0,08% à 9,6285.

L'US Dollar Index a gagné 0,06% à 97,028.

juin 13, 2019, 04:30

Israël: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice TA 35 gagne 0,98%

Investing.com – Israël: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce jeudi; la progression des secteurs Biomédical, Banque, et Technologie a contribué à cette hausse.

En clôture à Tel Aviv, l'indice TA 35 a pris 0,98%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice TA 35 est à mettre au crédit du titre Teva Pharmaceutical Industries Ltd (TASE:TEVA) en hausse de 4,69% soit 142,00 points pour un cours de clôture de 3.171,000. En seconde position, on retrouve OPKO Health Inc (TASE:OPK) qui gagne 4,22% soit 28,0 points pour une clôture à 686,00. Le titre Israel Corp (TASE:ILCO) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 3,62% soit 2.880,000 points pour une fin de séance à 82.430,0000.

Bezeq Israeli Telecommunication Corp Ltd (TASE:BEZQ) signe la pire performance de la séance, en perdant 3,86% soit 10,0 points pour un cours de clôture de 249,0. Delek Group (TASE:DLEKG) abandonne 2,16% soit 1.360,0000 points et termine à 61.640,0000. Pour sa part, Melisron (TASE:MLSR) lâche 2,07% soit 390,000 points pour un cours de clôture de 18.420,0000.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Tel Aviv par 211 valeurs à 162 et 39 stables.

D'autre part, le pétrole brut pour livraison en juillet a gagné 2,07% soit 1,06 points, à $52,20 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en août a progressé de 2,05% soit 1,23 points pour un cours de $61,20 le baril, alors que l'or pour livraison en août a gagné 0,53% soit 7,15 points pour un cours de $1.343,95 l'once troy.

La paire USD/ILS a enregistré une hausse de 0,23% à 3,5987, alors que la paire EUR/ILS a pris 0,16% à 4,0590.

L'US Dollar Index a gagné 0,05% à 97,018.

juin 13, 2019, 01:47

Wall Street évolue en hausse, emboîtant le pas des prix du brut

Investing.com - Wall Street a progressé jeudi face aux attentes d'une baisse de taux de la Réserve Fédérale, alors qu'une attaque présumée dans le golfe Persique a fait exploser le prix du pétrole brut.

Les prix du brut ont bondi de 3,5% le baril, un jour à peine après avoir atteint un plancher de cinq mois, alors que deux pétroliers auraient été attaqués dans le golfe d'Oman, à travers lequel passe un cinquième du pétrole mondial.

La nouvelle a contribué à la hausse des titres pétroliers, avec Exxon Mobil (NYSE: XOM) en hausse de 1,4% et Chevron (NYSE: CVX) gagnant 1,2%.

"Il existe une corrélation positive entre les marchés boursiers et les prix du pétrole, qui est le catalyseur du jour", a déclaré Scott Brown, économiste en chef chez Raymond James à St. Petersburg, en Floride.

Le Dow a gagné 124 points ou 0,5% à 16h00, tandis que le S&P 500 a gagné 13 points ou 0,5% et le Nasdaq composite a bondi de 48 points ou 0,6%.

Entre-temps, les investisseurs se sont tournés vers les actions dans l’espoir que la Fed réduise ses taux au cours des prochains mois, après les données d’inflation modérées publiées mercredi et les tensions commerciales grandissantes.

La Fed devrait maintenir ses taux inchangés à sa prochaine réunion le 19 juin, mais les investisseurs prédisent à {{frl || 84,8%}} une baisse de taux en juillet.

Les valeurs technologiques ont progressé, avec Facebook (NASDAQ: FB) en hausse de 0,7%, Apple (NASDAQ: AAPL) gagnant 0,8% et Amazon.com (NASDAQ: AMZN ) en hausse de 0,9%. Tesla (NASDAQ: TSLA) a progressé de 0,3%, tandis qu' Alibaba (NYSE: BABA) a gagné 0,6% à l'annonce d'un premier appel public à l'épargne lancé à Hong Kong.

Uber (NYSE: UBER) a bondi de 2,9% tandis que Lyft (NASDAQ: LYFT) a bondi de 3,1% après qu'Evercore a initié la couverture des sociétés excédentaires.

Beyond Meat (NASDAQ: BYND) a perdu 1,8% alors que Netflix (NASDAQ: NFLX) était en baisse de 0,5%.

Dans les matières premières, le futures or a progressé de 0,2% pour atteindre 1 339,55 dollars l’once troy, tandis que l’indice du dollar, qui mesure le billet vert par rapport à un panier de six grandes devises, a gagné 0,1% pour atteindre 97,032.

-Reuters a contribué à ce rapport.

juin 13, 2019, 09:39

Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce jeudi

Investing.com - Voici les cinq principales choses à savoir sur les marchés financiers le jeudi 13 juin:

1. Les prix du Pétrole augmentent après l'attaque présumée d'un pétrolier dans le golfe d'Oman

Les prix du pétrole ont bondi de plus de 2% jeudi après les informations faisant état d'explosions de pétroliers à la suite d'attaques présumées dans le golfe d'Oman.

Les membres de l'équipage ont été évacués des navires qui se trouvaient à proximité du détroit d'Hormuz, une voie navigable stratégique majeure par laquelle un cinquième de la consommation mondiale de pétrole passe.

La nouvelle a déclenché une reprise haussière des prix du pétrole, qui avait chuté de près de 4% mercredi après des stocks de brut US pires que prévu, qui ont suscité de nouvelles inquiétudes quant à l'état de la demande.

L’OPEP devrait publier son rapport mensuel sur le marché du pétrole jeudi à 12h40, ce qui fournira les perspectives du cartel sur l’offre et la demande.

2. La Chine appelle à davantage de relance face à l'impasse commerciale

Le vice-Premier ministre chinois Liu He a appelé jeudi les régulateurs à augmenter leur soutien économique et à fournir des liquidités suffisantes, la deuxième plus grande économie du monde conservant une position ferme dans ses différends commerciaux avec les États-Unis.

Pékin a de nombreux outils politiques et est capable de faire face à divers défis, a déclaré Liu lors d'un forum financier à Shanghai, selon Reuters.

Les propos de Liu suggèrent que la Chine prépare de nouvelles politiques économiques pour soutenir la croissance alors qu’elle cherche à compenser la pression commerciale croissante des États-Unis.

Le ministère chinois du Commerce a déclaré jeudi que Pékin ne céderait à aucune "pression maximale" de Washington, et toute tentative des États-Unis de forcer la Chine à accepter un accord commercial échouera.

3. Les marchés boursiers mondiaux éclipsés par les développements pétroliers

Les bourses mondiales ont enregistré des évolutions mitigées vendredi, alors que les acteurs du marché se sont concentrés sur les gros titres entourant l'attaque présumée de pétroliers dans le golfe d'Oman

Les contrats à terme américains ont indiqué une ouverture à la hausse pour tenter de récupérer son déclin antérieur. Les investisseurs vont probablement continuer à peser toute tension croissante sur les questions commerciales contre les espoirs que la Réserve Fédérale de transmette un message dovish. Les futures Dow ont gagné 77 points, ou 0,3% à 12h15, les futures S&P 500 ont progressé de 9 points, ou 0,3%, tandis que les futures Nasdaq 100 ont progressé de 35 points, soit 0,5%.

Les actions européennes ont grimpé, la deuxième grande vente aux enchères de spectre 5G de la région ayant propulsé les télécoms à la hausse et les producteurs de pétrole ont profité de la flambée des cours du brut.

Les actions asiatiques ont fini sur un ton mitigé, bien que le Hang Seng de Hong Kong ait stagné, mettant fin à la chute de mercredi provoquée par la violence entre manifestants et police sur un projet de loi d’extradition.

4. Les anticipations d'une hausse des taux par la Fed en juillet augmentent avant la publication de nouvelles données

Bien que la Fed devrait maintenir les taux inchangés dans sa décision de politique monétaire la semaine prochaine, les marchés ont de plus en plus tendance à penser que la banque centrale américaine devrait réduire ses taux à la réunion de juillet, à la suite des inquiétudes sino-américaines.

Les {{frl || futures des fonds fédéraux}} suggèrent une réduction d'un quart de point le 31 juillet à 87%, contre 68% la semaine dernière et environ 26% il y a un mois.

Un faible rapport sur l'emploi publié vendredi dernier et la mesure de l'inflation maîtrisée cette semaine ont permis de cimenter ces attentes.

Le calendrier économique de jeudi produira les inscriptions hebdomadaires au chômage ainsi que des prévisions sur les prix sur les importations et sur les exportations. Les deux rapports seront publiés à 14h30.

5. Nouvelles inscriptions en bourse: Alibaba et Fiverr

Alibaba (NYSE: BABA) aurait demandé confidentiellement une cotation à Hong Kong qui pourrait avoir lieu dès le troisième trimestre. Les spéculations du mois dernier ont laissé entendre que la société chinoise de commerce électronique pourrait collecter jusqu'à 20 milliards de dollars.

Dans le même temps, Fiverr a fixé son offre publique initiale à 21 dollars jeudi, contre 18 à 20 dollars la semaine dernière. Le prix de l’introduction en bourse permettra de collecter 110 millions de dollars pour la plateforme de pigistes en ligne basée en Israël, ce qui la valorisera à 650 millions de dollars. Les actions devraient commencer à être négociées ce vendredi à Wall Street avec le symbole FVRR.

- Reuters a contribué à ce rapport.

juin 13, 2019, 08:22

StockBeat: Les gagnants et les perdants des enchères 5G en Allemagne

Par Geoffrey Smith

Investing.com - La deuxième grande vente aux enchères du spectre 5G en Europe est terminée et il n'y a que des gagnants - à moins que vous ne fabriquiez du matériel de réseau.

En ce qui concerne le marché boursier, le plus grand gagnant de la vente aux enchères en Allemagne, qui a débuté en mars, est le nouvel entrant 1&1 Drillisch (DE: DRIG) et sa société mère, United Internet (DE : UTDI). Ils ont progressé respectivement de 9,1% et 6,6% après les premières transactions jeudi à Francfort, après que Drillisch ait réussi à se démarquer avec une large bande de spectre pour un montant relativement modeste de 1,07 milliard d’euros (1,21 milliard de dollars). Ils ont abandonné une partie des gains plus tard.

Les principaux rivaux de Drillisch sont également dans le vert, mais pas autant.

Deutsche Telekom (DE: DTEGn), qui devait payer le plus pour 2,17 milliards d’euros, ne progressait que de 0,7%, tandis que Telefonica (MC: TEF) Deutschland (DE: O2Dn) était en hausse de 3,7% et Vodafone (LON: VOD), qui a beaucoup parié sur le marché allemand avec son acquisition de Liberty Global (NASDAQ: LBTYA), a gagné 1,2%.

Les dirigeants de Telekom et de Vodafone ont rapidement reproché le coût élevé de la vente aux enchères, qui, pour eux, ne représente qu'une fraction des coûts totaux du déploiement des services 5G. Le président allemand de Vodafone, Hannes Ametreiter, a qualifié ce changement de "désastre pour l'Allemagne". Dirk Woessener, directeur de Telekom, a déclaré dans un communiqué que la vente aux enchères laissait un "arrière-goût amer", se plaignant que l'argent dépensé pour la vente aux enchères ne serait pas disponible pour les dépenses consacrées à la création de réseaux.

"Le déploiement du réseau en Allemagne a subi un revers important", a-t-il déclaré.

Woessener est peut-être coupable d'avoir trop protesté. Le montant total des ventes aux enchères de 6,6 milliards d'euros correspondait presque exactement à ce que l'Italie avait levé en octobre pour son marché considérablement réduit. Cela est dû en partie au fait que les enchères allemandes étaient moins compétitives, avec seulement quatre participants principaux. Vodafone en particulier a payé environ 30% de plus pour son spectre en Italie qu’en Allemagne.

Les actions les moins performantes dans l’espace sont celles des constructeurs de réseaux Ericsson (ST: ERICb) et Nokia (HE: NOKIA). Ils ont chuté en début de séance, ne se remettant que plus tard de moins d’un demi pour cent.

juin 13, 2019, 07:26

Forex: Le Dollar reste stable, le Yen rebondit face à l'aversion au risque

Investing.com - Le yen a gagné du terrain jeudi, alors que la demande de valeurs refuges sous-jacentes reposait sur une nouvelle aversion pour le risque, alors que le dollar américain restait stable face à un panier d'autres devises après un rebond depuis un creux de deux mois.

La confiance des marchés s'est détériorée cette nuit, à cause de l'incertitude que les États-Unis et la Chine puissent parvenir à un accord en marge du prochain sommet du G-20 au Japon.

Le dollar était en baisse de 0,14% à 108,34 face au yen à 09h55.

Le yen, qui a tendance à attirer les traders en période de turbulences sur les marchés et de tensions politiques, s'est apprécié de 0,5% contre le dollar australien et de 0,15% contre l' euro.

"L'aversion pour le risque et la chute des marchés boursiers soutiennent le yen comme d'habitude", a déclaré Bart Wakabayashi, directeur de la succursale à Tokyo de la State Street Bank and Trust.

"La sous-performance du dollar australien est également un facteur de soutien pour le yen. Les données australiennes sur l'emploi d’aujourd’hui ne semblaient pas particulièrement mauvaises, mais apparemment, certains acteurs du marché y voyaient une nouvelle raison de vendre le dollar australien."

Le taux de chômage de l’Australie est resté inchangé en mai à 5,2%, soulignant la nécessité d’une nouvelle réduction des taux d’intérêt dès le mois prochain.

Le dollar australien, qui a chuté la veille sur la baisse des prix du pétrole brut, a prolongé ses pertes et a atteint un creux de deux semaines à 0,6905.

Malgré les espoirs grandissants que la Réserve Fédérale assouplisse sa politique monétaire au cours des prochains mois, le dollar s'est mieux comporté que d'autres grandes devises, telles que l'euro, la livre et les devises liées aux matières premières, qui avaient leurs propres problèmes.

L'indice du dollar par rapport à un panier de six grandes devises n'a que peu varié à 96,912, après une hausse de plus de 0,3% la nuit.

L'indice avait chuté à 96,405 vendredi, son plus bas niveau depuis la mi-avril, à la suite d'une forte baisse des rendements à long terme du Trésor américain, qui sont tombés à leur plus bas niveau depuis deux ans la semaine dernière, après que le rapport sur l'emploi aux États-Unis ait conforté les anticipations d'une baisse de taux d'intérêt par la Fed.

L’euro a pris un coup après que le président américain Donald Trump ait déclaré mercredi qu’il envisageait des sanctions sur le projet de gazoduc russe Nord Stream 2 et a mis en garde l’Allemagne contre la dépendance énergétique à la Russie.

La livre a dérapé lorsque les législateurs britanniques ont vaincu mercredi une tentative menée par le parti travailliste de l'opposition pour tenter de bloquer un Brexit sans accord.

«Grâce à la piètre performance des devises européennes, le dollar a réussi à monter, même si les dernières données sur l'inflation ont renforcé les anticipations de réduction du taux de la Fed», a déclaré Takuya Kanda, directeur général du Gaitame.Com Research Institute.

«Le marché considère désormais l'assouplissement monétaire de la Fed comme une fatalité. En fin de compte, le dollar restera une monnaie à rendement relativement élevé, même après une baisse de taux ou deux."

Les données publiées mercredi montrent que les prix à la consommation aux États-Unis avaient à peine augmenté en mai, indiquant une inflation modérée qui, conjuguée au ralentissement de l'économie, a accru la pression sur la Fed pour faire baisser les taux d'intérêt cette année.

L' euro était légèrement en hausse à 1,1298 après avoir reculé de 0,35% la nuit, alors que la livre a glissé à 1,2682 après une perte de 0,3% mercredi.

--Reuters a contribué à ce rapport

juin 13, 2019, 06:48

Le Pétrole bondit, un pétrolier en feu dans le golfe d'Oman

Mise à jour 9h15 : D'après la publication spécialisée sur le commerce maritime TradeWinds, le navire en question aurait été atteint par une torpille, et un autre navire aurait également été touché.

Investing.com – Le pétrole bondit depuis quelques heures, affichant un gain de +3.23% sur 24 heures au moment de la rédaction de cet article, avec un récent pic à 53.06$ le baril.

Cette soudaine hausse, qui intervient après 3 jours de forte baisse, est à lier à des informations selon lesquelles le port de Fujairah dans les Emirats Arabes Unis aurait reçu un signal de détresse d'un pétrolier dans le golfe d'Oman, les autorités affirmant que le navire est en feu.

Soulignons que selon les données compilées par Bloomberg, le navire avait chargé à Abu Dhabi aux Émirats arabes unis avant de partir en mer.

La cause de l'incendie n'est pour l'instant pas connue, et les autorités maritimes britanniques ont ouvert une enquête.

Cela s'ajoute au nombre croissant d'incidents dans la région, les États-Unis ayant préalablement accusé l'Iran d'être à l'origine de ces attaques.

En effet, quatre navires, dont deux pétroliers saoudiens, ont été sabotés près du golfe Persique le mois dernier dans ce que les États-Unis ont qualifié d'attaque iranienne utilisant des mines navales, une accusation que Téhéran a rejetée.

Du point de vue des prix du pétrole, il s’agit d’un répit bienvenu après le coup dur d'hier, et les deux journées précédentes de baisse.

Cependant, il semble que ces gains ne soient pas appelés à perdurer si des mesures supplémentaires de la part des membres de l'OPEP+ pour prolonger l'accord sur les réductions de production ne sont pas prises au cours des prochaines semaines.

juin 13, 2019, 06:45

Australie: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice S&P/ASX 200 recule de 0,02%

Investing.com – Australie: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce jeudi; le repli des secteurs Technologies de l`information, Produits de consommation non essentiels, et Energie a contribué à cette baisse.

En clôture à Sydney, l'indice S&P/ASX 200 a lâché 0,02%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice S&P/ASX 200 est à mettre au crédit du titre Bingo Industries Ltd (ASX:BIN) en hausse de 5,08% soit 0,100 points pour un cours de clôture de 2,070. En seconde position, on retrouve Charter Hall Long WALE REIT (ASX:CLW) qui gagne 2,58% soit 0,130 points pour une clôture à 5,170. Le titre Coca-Cola Amatil Ltd (ASX:CCL) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 2,51% soit 0,250 points pour une fin de séance à 10,200.

Afterpay Touch Group Ltd (ASX:APT) signe la pire performance de la séance, en perdant 12,05% soit 3,090 points pour un cours de clôture de 22,550. Challenger Ltd (ASX:CGF) abandonne 9,01% soit 0,690 points et termine à 6,970. Pour sa part, Harvey Norman Holdings Ltd (ASX:HVN) lâche 7,42% soit 0,320 points pour un cours de clôture de 3,990.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Sydney par 667 valeurs à 539 et 390 stables.

Les titres Charter Hall Long WALE REIT (ASX:CLW) ont progressé et atteint un plus haut historique, après s'être octroyé 2,58% soit 0,130 points pour un cours de 5,170. Les titres Challenger Ltd (ASX:CGF) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après avoir lâché 9,01% soit 0,690 points pour un cours de 6,970.

L'indice S&P/ASX 200 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P/ASX 200, a perdu 0,44% atteignant les 13.885.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,30% soit 4,05 points, à $1.340,85 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a progressé de 2,93% soit 1,50 points pour un cours de $52,64 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a gagné 3,59% soit 2,15 points pour un cours de $62,12 le baril.

La paire AUD/USD a enregistré une baisse de 0,29% à 0,6908, alors que la paire AUD/JPY a reculé de 0,43% à 74,83.

L'US Dollar Index a perdu 0,07% à 96,900.

juin 13, 2019, 03:25

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Asie

Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Asie ce Jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Juillet s'échangeaient à 51,01 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,25%.

Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 50,73 dollars et une résistance à 54,84 dollars.

L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,05% pour s'échanger à 96,922 dollars.

Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Août a reculé de 0,22% et s'échangeait à 59,84 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 8,83 dollars le baril.

juin 12, 2019, 09:25

États-Unis: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Dow Jones Industrial Average recule de 0,17%

Investing.com – États-Unis: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce mercredi; le repli des secteurs Pétrole et gaz, Technologie, et Finance a contribué à cette baisse.

En clôture à NYSE, l'indice Dow Jones Industrial Average a lâché 0,17%, alors que l'indice S&P 500 a enregistré une baisse de 0,21%, et l'indice NASDAQ Composite s'est replié de 0,38%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Dow Jones Industrial Average est à mettre au crédit du titre Johnson&Johnson (NYSE:JNJ) en hausse de 1,36% soit 1,90 points pour un cours de clôture de 141,68. En seconde position, on retrouve Pfizer Inc (NYSE:PFE) qui gagne 0,96% soit 0,41 points pour une clôture à 43,08. Le titre Verizon Communications Inc (NYSE:VZ) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,93% soit 0,53 points pour une fin de séance à 57,36.

Goldman Sachs Group Inc (NYSE:GS) signe la pire performance de la séance, en perdant 2,32% soit 4,51 points pour un cours de clôture de 190,22. Cisco Systems Inc (NASDAQ:CSCO) abandonne 2,19% soit 1,25 points et termine à 55,86. Pour sa part, Walgreens Boots Alliance Inc (NASDAQ:WBA) lâche 1,44% soit 0,76 points pour un cours de clôture de 52,12.

Les meilleures performances de l'indice S&P 500 reviennent à Mattel Inc (NASDAQ:MAT) qui s'adjuge 5,27% pour un cours de 11,38, Alexion Pharmaceuticals Inc (NASDAQ:ALXN) en hausse de 3,00% à 120,65 et Eli Lilly and Company (NYSE:LLY) qui gagne 2,70% pour un cours de clôture à 115,24.

Les valeurs les moins performantes sont Chesapeake Energy Corporation (NYSE:CHK) en repli de 7,37% à 1,760 en clôture, Signet Jewelers Ltd (NYSE:SIG) qui perd 5,65% à 18,69 et Western Digital Corporation (NASDAQ:WDC), en baisse de 5,65% à 36,24 en clôture.

Les meilleures performances de l'indice NASDAQ Composite reviennent à Insys Therapeutics Inc (NASDAQ:INSY) qui s'adjuge 139,44% pour un cours de 0,34, Histogenics Corp (NASDAQ:HSGX) en hausse de 36,41% à 0,300 et B Communications Ltd (NASDAQ:BCOM) qui gagne 28,89% pour un cours de clôture à 1,74.

Les valeurs les moins performantes sont Adynxx Inc (NASDAQ:ADYX) en repli de 39,23% à 3,610 en clôture, Hooker Furniture Corporation (NASDAQ:HOFT) qui perd 24,36% à 20,37 et Jaguar Health Inc (NASDAQ:JAGX), en baisse de 23,27% à 7,780 en clôture.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de New York par 1550 valeurs à 1428 et 99 stables; sur le NASDAQ, 1340 valeurs ont reculé et 1320 ont progressé, 83 sont demeurées inchangées.

Les titres Signet Jewelers Ltd (NYSE:SIG) ont reculé et atteint un plus bas , après avoir lâché 5,65% soit 1,12 points pour un cours de 18,69. Les titres Adynxx Inc (NASDAQ:ADYX) ont reculé et atteint un plus bas , après avoir abandonné 39,23% soit 2,330 points pour un cours de 3,610. Les titres Hooker Furniture Corporation (NASDAQ:HOFT) ont reculé et atteint un plus bas de 3 ans, après une baisse de 24,36% soit 6,56 points pour un cours de 20,37.

L'indice CBOE Volatility Index, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P 500, a perdu 0,50% atteignant les 15.91.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,46% soit 6,10 points, à $1.337,30 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a reculé de 4,09% soit 2,18 points pour un cours de $51,09 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a perdu 0,13% soit 0,08 points pour un cours de $59,80 le baril.

La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,02% à 1,1289, alors que la paire USD/JPY a reculé de 0,01% à 108,48.

L'US Dollar Index a gagné 0,33% à 96,968.

juin 12, 2019, 05:35

Italie: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Investing.com Italie 40 recule de 0,69%

Investing.com – Italie: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce mercredi; le repli des secteurs Technologie, Pétrole et gaz, et Chimie a contribué à cette baisse.

En clôture à Milan, l'indice Investing.com Italie 40 a reculé de 0,69%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Investing.com Italie 40 est à mettre au crédit du titre Azimut Holding SpA (MI:AZMT) en hausse de 1,71% soit 0,260 points pour un cours de clôture de 15,430. En seconde position, on retrouve Terna Rete Elettrica Nazionale SpA (MI:TRN) qui gagne 1,01% soit 0,058 points pour une clôture à 5,776. Le titre Amplifon SpA (MI:AMPF) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,85% soit 0,170 points pour une fin de séance à 20,160.

Tenaris SA (MI:TENR) signe la pire performance de la séance, en perdant 4,36% soit 0,49 points pour un cours de clôture de 10,76. Saipem SpA (MI:SPMI) abandonne 3,65% soit 0,1570 points et termine à 4,1490. Pour sa part, Pirelli&C SPA (MI:PIRC) lâche 2,85% soit 0,1520 points pour un cours de clôture de 5,1760.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Milan par 248 valeurs à 110 et 31 stables.

D'autre part, le pétrole brut pour livraison en juillet a perdu 2,65% soit 1,41 points, à $51,86 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en août a reculé de 2,26% soit 1,41 points pour un cours de $60,88 le baril, alors que l'or pour livraison en août a gagné 0,39% soit 5,15 points pour un cours de $1.336,35 l'once troy.

La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,31% à 1,1294, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,01% à 0,8901.

L'US Dollar Index a gagné 0,28% à 96,915.

juin 12, 2019, 05:20

Belgique: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice BEL 20 recule de 0,51%

Investing.com – Belgique: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce mercredi; le repli des secteurs Immobilier, Pharma et biotechnologie, et Médias a contribué à cette baisse.

En clôture à Bruxelles, l'indice BEL 20 a perdu 0,51%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice BEL 20 est à mettre au crédit du titre Telenet Group Holding NV (BR:TNET) en hausse de 1,90% soit 0,94 points pour un cours de clôture de 50,40. En seconde position, on retrouve Anheuser Busch Inbev SA NV (BR:ABI) qui gagne 1,26% soit 0,96 points pour une clôture à 76,93. Le titre Aperam SA (AS:APAM) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,08% soit 0,25 points pour une fin de séance à 23,45.

Etablissementen Franz Colruyt NV (BR:COLR) signe la pire performance de la séance, en perdant 5,74% soit 3,86 points pour un cours de clôture de 63,34. Umicore SA (BR:UMI) abandonne 2,19% soit 0,62 points et termine à 27,63. Pour sa part, Solvay SA (BR:SOLB) lâche 1,47% soit 1,32 points pour un cours de clôture de 88,20.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Bruxelles par 57 valeurs à 53 et 19 stables.

Les titres Telenet Group Holding NV (BR:TNET) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, grâce à une hausse de 1,90% soit 0,94 points pour un cours de 50,40.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,40% soit 5,35 points, à $1.336,55 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a reculé de 2,65% soit 1,41 points pour un cours de $51,86 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a perdu 2,15% soit 1,34 points pour un cours de $60,95 le baril.

La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,27% à 1,1299, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,03% à 0,8900.

L'US Dollar Index a gagné 0,25% à 96,890.

juin 12, 2019, 05:15

Royaume-Uni: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 recule de 0,41%

Investing.com – Royaume-Uni: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce mercredi; le repli des secteurs Tabac, Equipements, services et distribution pétroliers, et Construction et matériaux a contribué à cette baisse.

En clôture à Londres, l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 a perdu 0,41%.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 est à mettre au crédit du titre Reckitt Benckiser Group PLC (LON:RB) en hausse de 4,38% soit 280,00 points pour un cours de clôture de 6.675,00. En seconde position, on retrouve Ferguson Plc (LON:FERG) qui gagne 2,91% soit 150,00 points pour une clôture à 5.310,00. Le titre Fresnillo PLC (LON:FRES) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 2,18% soit 17,20 points pour une fin de séance à 804,80.

Provident Financial PLC (LON:PFG) signe la pire performance de la séance, en perdant 6,62% soit 33,10 points pour un cours de clôture de 467,30. British American Tobacco PLC (LON:BATS) abandonne 4,40% soit 135,00 points et termine à 2.936,00. Pour sa part, BP PLC (LON:BP) lâche 2,91% soit 16,20 points pour un cours de clôture de 540,80.

Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Londres par 1321 valeurs à 876 et 218 stables.

D'autre part, l'or pour livraison en août a gagné 0,42% soit 5,55 points, à $1.336,75 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a reculé de 2,76% soit 1,47 points pour un cours de $51,80 le baril, alors que le Brent pour livraison en août a perdu 2,28% soit 1,42 points pour un cours de $60,87 le baril.

La paire GBP/USD a enregistré une baisse de 0,21% à 1,2695, alors que la paire EUR/GBP a reculé de 0,03% à 0,8900.

L'US Dollar Index a gagné 0,25% à 96,882.

juin 12, 2019, 05:05

Maroc: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Moroccan All Shares recule de 0,59%

Investing.com – Maroc: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce mercredi; le repli des secteurs Télécoms, Distributeurs, et Mines a contribué à cette baisse.

En clôture à Casablanca, l'indice Moroccan All Shares a lâché 0,59%, signant ainsi un plus bas d'un mois.

La meilleure performance de la séance pour l'indice Moroccan All Shares est à mettre au crédit du titre Stroc Industrie (CS:STR) en hausse de 9,94% soit 1,53 points pour un cours de clôture de 16,93. En seconde position, on retrouve Afriquia gaz (CS:AGAZ1) qui gagne 8,47% soit 271,00 points pour une clôture à 3.472,000. Le titre Lesieur (CS:LESU) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 7,42% soit 11,75 points pour une fin de séance à 170,00.

Smi (CS:SMI) signe la pire performance de la séance, en perdant 8,46% soit 106,000 points pour un cours de clôture de 1.147,000. Maroc telecom (CS:IAM) abandonne 4,05% soit 5,50 points et termine à 130,25. Pour sa part, Mutandis SCA (CS:MUTA) lâche 2,95% soit 5,30 points pour un cours de clôture de 174,60.

Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Casablanca par 15 valeurs à 8 et 5 stables.

Les titres Smi (CS:SMI) ont reculé et atteint un plus bas , après une baisse de 8,46% soit 106,000 points pour un cours de 1.147,000. Les titres Maroc telecom (CS:IAM) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir abandonné 4,05% soit 5,50 points pour un cours de 130,25. Les titres Lesieur (CS:LESU) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, grâce à une hausse de 7,42% soit 11,75 points pour un cours de 170,00.

D'autre part, le pétrole brut pour livraison en juillet a perdu 2,53% soit 1,35 points, à $51,92 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en août a reculé de 2,05% soit 1,28 points pour un cours de $61,01 le baril, alors que l'or pour livraison en août a gagné 0,36% soit 4,75 points pour un cours de $1.335,95 l'once troy.

La paire EUR/MAD a enregistré une baisse de 0,21% à 10,8701, alors que la paire USD/MAD a pris 0,05% à 9,6198.

L'US Dollar Index a gagné 0,29% à 96,922.

juin 12, 2019, 07:55

Coinbase lance sa carte de paiement en crypto-monnaies en France

Investing.com – La plateforme d’échange de crypto-monnaie Coinbase, l’une des plus importantes au monde, lance aujourd’hui la Coinbase Card en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Irlande et aux Pays-Bas, après des débuts en Grande-Bretagne au mois d’avril.

La carte permet aux détenteurs d’un compte Coinbase de dépenser des crypto-monnaies telles que le Bitcoin, l’Ethereum et le Litecoin dans les magasins et en ligne chez tous les commerçants qui acceptent les cartes Visa (NYSE:V).

Zeeshan Feroz, PDG de Coinbase U.K., a déclaré que l'objectif de la carte est de rendre les paiements en crypto-monnaies aussi transparents et faciles que les paiements en espèces.

"Vous pouvez acheter des provisions avec du Bitcoin, puis payer votre café avec du Litecoin juste après ", a-t-il expliqué.

Feroz a également précisé que la carte a connu un "très fort taux d'utilisation" depuis son lancement au Royaume-Uni à la mi-avril. Il n'a pas dévoilé de chiffres précis, mais a déclaré que l'entreprise avait "dépassé" les 1 000 cartes initiales qu'elle offrait gratuitement aux utilisateurs.

La carte est fournie avec une application mobile et se synchronise directement avec les comptes Coinbase. Elle est également disponible sous la forme d'une carte physique sans contact qui peut être utilisée pour retirer de l'argent liquide aux distributeurs automatiques de billets.

Les utilisateurs peuvent décider quelle crypto-monnaie ils souhaitent utiliser pour effectuer un paiement.

Cependant, plutôt que de payer les détaillants directement avec des crypto-monnaies, Coinbase facture des frais aux utilisateurs pour la conversion en devises FIAT (MI:FCHA).

Soulignons que Coinbase n’est pas le seul acteur à tenter de faciliter l’utilisation des cryptos dans les paiements du quotidien.

Binance, l’un de ses concurrents, s'est en effet associée à la société fintech Simplex pour offrir des paiements par carte de débit et de crédit avec cryptos plus tôt cette année.

juin 12, 2019, 07:18

Forex: Le Dollar oscille près de creux de 2 mois, les traders attendent la Fed

Investing.com - Le dollar américain s'est échangé mercredi près de son plus bas niveau en deux mois par rapport à un panier de devises, alors que les anticipations selon lesquelles la Fed pourrait réduire les taux d'intérêt au cours des prochains mois en réponse aux retombées des tensions commerciales mondiales ont fait pression sur la devise.

L'indice du dollar contre un panier de six devises principales est demeuré inchangé à 96,698 à 09h30, non loin du niveau de 96,459 atteint lundi, son plus bas niveau depuis le 12 avril.

Le billet vert a subi une pression à la baisse suite à une forte baisse des rendements à long terme du Trésor américain, qui sont tombés à leur plus bas niveau depuis près de deux ans vendredi, après que le rapport sur l’emploi aux États-Unis ait augmenté les anticipations d’une réduction des taux d’intérêt par la Fed.

Les investisseurs se concentrent désormais sur la prochaine réunion politique de la Fed, les 18 et 19 juin, et sur les signaux que la banque centrale pourrait donner sur l'orientation de la politique monétaire.

"Le marché a prévu une baisse significative des taux de la part de la Fed", a déclaré Shinichiro Kadota, stratège principal chez Barclays à Tokyo.

"Le marché attend donc la réunion de la Fed de la semaine prochaine pour voir de combien et durant combien de temps elle est prête à assouplir sa politique."

Les attentes concernant une réduction des taux de la banque centrale cette année ont augmenté la semaine dernière après que plusieurs responsables de la Fed, dont le président Jerome Powell, aient laissé entendre qu'ils étaient disposés à assouplir la politique monétaire.

L' euro est resté stable à 1,1332, à une distance proche du sommet atteint en trois mois de 1,1338 vendredi.

La monnaie unique était peu touchée par l'accusation du président américain Donald Trump selon laquelle l'Europe dévaluait l'euro, qui avait gagné environ 1,4% par rapport au dollar depuis le mois de juin.

"L'euro et les autres monnaies sont dévalués par rapport au dollar, ce qui désavantage considérablement les Etats-Unis", a déclaré Trump mardi sans fournir aucune preuve.

Le dollar a légèrement reculé face au {{| 3 | yen}} à 108,34. Le billet vert a rebondi depuis son plus bas niveau en cinq mois, qui était de 107,81, enregistré il y a une semaine, lorsque l'aversion pour le risque sur les marchés a accru la demande pour le yen refuge.

--Reuters a contribué à ce rapport