Pays
uBanker est maintenant protégé par   Click to Verify
Trading CFDs and FX involves significant Risk

Vous pouvez facilement apprendre à trader

HelpPopUpImg

Observez ce que font les autres

  •  
35%
Fall
Rise

Nous vous présentons nos uTraders

  • trader1.TextButton
    Patrick Burton 

    Le mois dernier, j'ai gagné 13 000 $ en tradant avec uBanker, alors que je n'avais aucune expérience ou éducation financière préalable. Si j'ai pu le faire, vous aussi, vous le pouvez !

  • trader2.TextButton
    Mark Cooper

    Placer un ordre et gagner 50 $ me prend moins de 5 minutes. Sur un mois moyen je peux gagner plus de 2 000 $, sans quitter mon emploi habituel. J'adore le trading en ligne.

  • trader3.TextButton
    Deborah Pratt 

    Merci à uBanker pour ce cours de trading gratuit, j'ai appris tout ce qu'il fallait savoir sur le trading en ligne. J'aime aussi les sessions de formation en cours particulier.

  • trader4.TextButton
    Kat Hayes 

    Le trading en ligne m'a donné l'occasion de vivre ma vie selon mes propres règles. Je peux trader quand et comme ça me convient.

HelpPopUpImg

Cours en direct

Blog d'uBanker

  • Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont augmenté durant la séance américaine
    Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont augmenté durant la séance américaine ce Lundi.

    Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Juillet s'échangeaient à 63,31 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en hausse de 0,62%.

    Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session haussière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 60,85 dollars et une résistance à 63,96 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,06% pour s'échanger à 97,768 dollars.

    Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Juillet a reculé de 0,22% et s'échangeait à 72,05 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 8,74 dollars le baril.
    En apprendre davantage
  • Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance américaine
    Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance américaine ce Lundi.

    Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Juin s'échangeaient à 1.277,15 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,11%.

    Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.273,35 dollars et une résistance à 1.301,65 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,06% pour s'échanger à 97,762 dollars.

    Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Juillet a progressé de 0,41% et s'échangeait à 14,447 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Juillet a reculé de 0,42% pour s'échanger à 2,727 dollars la livre.
    En apprendre davantage
  • Belgique: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice BEL 20 recule de 1,00%

    Investing.com – Belgique: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce lundi; le repli des secteurs Technologie, Matériaux de base, et Biens de consommation a contribué à cette baisse.

    En clôture à Bruxelles, l'indice BEL 20 a lâché 1,00%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice BEL 20 est à mettre au crédit du titre Proximus NV (BR:PROX) en hausse de 0,75% soit 0,19 points pour un cours de clôture de 25,66. En seconde position, on retrouve Cofinimmo SA (BR:COFB) qui gagne 0,72% soit 0,80 points pour une clôture à 112,40. Le titre Galapagos NV (AS:GLPG) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,30% soit 0,300 points pour une fin de séance à 101,800.

    Umicore SA (BR:UMI) signe la pire performance de la séance, en perdant 3,72% soit 1,08 points pour un cours de clôture de 27,93. Aperam SA (AS:APAM) abandonne 3,52% soit 0,81 points et termine à 22,19. Pour sa part, Ontex Group (BR:ONTEX) lâche 2,92% soit 0,45 points pour un cours de clôture de 14,95.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Bruxelles par 63 valeurs à 28 et 19 stables.

    Les titres Umicore SA (BR:UMI) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir abandonné 3,72% soit 1,08 points pour un cours de 27,93.

    D'autre part, l'or pour livraison en juin a gagné 0,09% soit 1,15 points, à $1.276,85 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a progressé de 0,33% soit 0,21 points pour un cours de $63,13 le baril, alors que le Brent pour livraison en juillet a perdu 0,12% soit 0,09 points pour un cours de $72,12 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,10% à 1,1167, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,09% à 0,8777.

    L'US Dollar Index a perdu 0,06% à 97,768.

    En apprendre davantage
  • Allemagne: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice DAX recule de 1,61%

    Investing.com – Allemagne: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce lundi; le repli des secteurs Technologie, Alimentation et boissons, et Chimie a contribué à cette baisse.

    En clôture à Francfort, l'indice DAX a lâché 1,61%, alors que l'indice MDAX a enregistré une baisse de 1,20%, et l'indice TecDAX s'est inscrit en baisse de 0,99%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice DAX est à mettre au crédit du titre Wirecard AG (DE:WDIG) en hausse de 2,72% soit 3,800 points pour un cours de clôture de 143,750. En seconde position, on retrouve Deutsche Telekom AG (DE:DTEGn) qui gagne 0,50% soit 0,076 points pour une clôture à 15,286. Le titre Vonovia SE (DE:VNAn) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,38% soit 0,18 points pour une fin de séance à 47,44.

    Infineon Technologies AG (DE:IFXGn) signe la pire performance de la séance, en perdant 4,80% soit 0,862 points pour un cours de clôture de 17,112. Fresenius SE Vz (DE:FREG) abandonne 3,78% soit 1,845 points et termine à 46,965. Pour sa part, ThyssenKrupp AG (DE:TKAG) lâche 3,12% soit 0,390 points pour un cours de clôture de 12,115.

    Les meilleures performances de l'indice MDAX reviennent à Qiagen NV (DE:QIA) qui s'adjuge 2,92% pour un cours de 34,5400, Drillisch AG (DE:DRIG) en hausse de 1,35% à 28,580 et Telefonica Deutschland Holding AG (DE:O2Dn) qui gagne 1,02% pour un cours de clôture à 2,869.

    Les valeurs les moins performantes sont Osram Licht AG (DE:OSRn) en repli de 5,95% à 27,51 en clôture, Siltronic AG (DE:WAFGn) qui perd 5,63% à 68,440 et Commerzbank AG (DE:CBKG), en baisse de 4,24% à 7,346 en clôture.

    Les meilleures performances de l'indice TecDAX reviennent à Qiagen NV (DE:QIA) qui s'adjuge 2,92% pour un cours de 34,540, Wirecard AG (DE:WDIG) en hausse de 2,72% à 143,750 et Drillisch AG (DE:DRIG) qui gagne 1,35% pour un cours de clôture à 28,580.

    Les valeurs les moins performantes sont Siltronic AG (DE:WAFGn) en repli de 5,63% à 68,440 en clôture, Aixtron SE NA O.N. (DE:AIXGn) qui perd 4,84% à 10,1150 et Infineon Technologies AG (DE:IFXGn), en baisse de 4,80% à 17,112 en clôture.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Francfort par 551 valeurs à 158 et 69 stables.

    L'indice DAX New Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice DAX, a progressé de 14,22% atteignant les 17.75.

    D'autre part, l'or pour livraison en juin a gagné 0,07% soit 0,90 points, à $1.276,60 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a progressé de 0,32% soit 0,20 points pour un cours de $63,12 le baril, alors que le Brent pour livraison en juillet a perdu 0,14% soit 0,10 points pour un cours de $72,11 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une hausse de 0,09% à 1,1165, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,09% à 0,8777.

    L'US Dollar Index a perdu 0,05% à 97,778.

    En apprendre davantage
  • Israël: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice TA 35 recule de 0,70%

    Investing.com – Israël: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce lundi; le repli des secteurs Assurance, Biomédical, et Technologie a contribué à cette baisse.

    En clôture à Tel Aviv, l'indice TA 35 a perdu 0,70%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice TA 35 est à mettre au crédit du titre Melisron (TASE:MLSR) en hausse de 3,42% soit 580,00 points pour un cours de clôture de 17.560,0000. En seconde position, on retrouve Strauss Group (TASE:STRS) qui gagne 2,02% soit 189,00 points pour une clôture à 9.540,000. Le titre Azrieli Group Ltd (TASE:AZRG) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,19% soit 240,00 points pour une fin de séance à 20.480,0000.

    Liveperson TA (TASE:LPSN) signe la pire performance de la séance, en perdant 3,97% soit 420,000 points pour un cours de clôture de 10.160,0000. Israel Corp (TASE:ILCO) abandonne 2,93% soit 2.520,0000 points et termine à 83.480,0000. Pour sa part, Tower Semiconductor Ltd (TASE:TSEM) lâche 2,55% soit 152,000 points pour un cours de clôture de 5.799,000.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Tel Aviv par 250 valeurs à 130 et 39 stables.

    Les titres Strauss Group (TASE:STRS) ont progressé et atteint un plus haut historique, après s'être octroyé 2,02% soit 189,00 points pour un cours de 9.540,000.

    D'autre part, le pétrole brut pour livraison en juillet a gagné 0,43% soit 0,27 points, à $63,19 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en juillet a progressé de 0,04% soit 0,03 points pour un cours de $72,24 le baril, alors que l'or pour livraison en juin a gagné 0,02% soit 0,25 points pour un cours de $1.275,95 l'once troy.

    La paire USD/ILS a enregistré une hausse de 0,33% à 3,5825, alors que la paire EUR/ILS a pris 0,37% à 4,0009.

    L'US Dollar Index a perdu 0,06% à 97,768.

    En apprendre davantage
  • Apple, une cible idéale si la Chine riposte après le bannissement de Huawei des US

    Investing.com – Apple (NASDAQ:AAPL) chute ce lundi face aux inquiétudes en ce qui concerne les tensions Chine-USA, après que les entreprises US commencent à appliquer le décret de Donald Trump de ne plus entretenir de liens avec Huawei, laissant craindre des mesures de rétorsion de la part de la Chine.

    Et dans ce contexte, Apple fait clairement figure de cible idéale…

    C’est ce que souligne Erwan Rambourg, analyste HSBC (LON:HSBA), quia réduit ce lundi son objectif de cours de 180 $ à 174 $, soulignant que l'entreprise fait face à deux grands défis en Chine dans le cadre de de la guerre commerciale.

    Les consommateurs chinois pourraient selon lui "accélérer" leur adoption des substituts locaux de l'iPhone à mesure que les tensions commerciales s'aggravent. Et même ceux qui souhaitent acheter des iPhones pourraient avoir du mal à le faire si une nouvelle vague de tarifs frappe les smartphones, ce qui pourrait inciter Apple à augmenter les prix.

    "Nous pensons qu'une escalade ou un prolongement des tensions commerciales aura probablement un impact sur la façon dont les consommateurs chinois perçoivent les produits de marque américaine, principalement les iPhone, et étant donné que la Chine joue un rôle important en termes de revenus de produits et services pour Apple, cela reste un risque clé ", a-t-il souligné.

    De son côté, Tim Barajin de Creative Strategies souligne que "La Chine pourrait riposter en interdisant les produits américains sur le marché chinois en utilisant le même prétexte (l’espionnage), même si c'est peut-être faux".

    "Ce combat coup pour coup pourrait être désastreux pour toute entreprise qui vend beaucoup de produits en Chine, surtout des produits technologiques, si elle est bannie pour quelque raison que ce soit dans le cadre d'une mesure de rétorsion chinoise."

    Au final, aucune sanction chinoise envers Apple n’a pour l’instant été évoquée par le gouvernement chinois, mais le marché semble considérer que la société a une « grosse cible dans le dos » dans le cadre de la guerre commerciale, si la Chine souhaite à répondre de façon comparable au bannissement de Huawei des Etats-Unis…

    En apprendre davantage
  • Forex: Le Dollar reste inchangé face aux tensions commerciales

    Investing.com - Le dollar américain est resté stable lundi à la suite de la montée des tensions commerciales après que le géant chinois Huawei ait été mis sur la liste noire de la Maison Blanche.

    L'indice du dollar, qui mesure la force du billet vert par rapport à un panier de six grandes devises, a reculé de 0,1% à 97,748 à 16h25.

    Google (NASDAQ: GOOGL) et d’autres sociétés ont annoncé au cours du weekend qu’elles avaient cessé de faire affaire avec Huawei, soulevant une plus grande incertitude quant à l’aboutissement des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine.

    Pendant ce temps, la rhétorique tendue entre les Etats-Unis et l'Iran se poursuit après que le président américain Donald Trump a tweeté sur la "fin officielle de l'Iran".

    Le ministre iranien des Affaires Etrangères, Mohammad Javad Zarif, a accusé Trump d'avoir diffusé des "provocations génocidales" en réponse, ajoutant que le président devrait "essayer le respect".

    Le dollar était en baisse face au yen refuge, le USD/JPY reculant de 0,1% à 109,93. L’économie japonaise a connu une expansion surprenante au dernier trimestre, mais les inquiétudes liées à la réduction des dépenses ont éclipsé le rapport.

    L'euro a affiché des gains, avec EUR/USD en hausse de 0,1% à 1,1167, tandis que USD/CAD a perdu 0,2% à 1,3420. La livre sterling a légèrement progressé, avec GBP/USD en hausse de 0,1% à 1,2733.

    En apprendre davantage
  • Le Pétrole recule, la Russie est incertaine sur les réductions de production

    Investing.com - Les prix du brut ont été volatils lundi, l'incertitude quant à la volonté de la Russie d'étendre les réductions de production et les tensions entre les États-Unis et l'Iran ont créé une incertitude chez les investisseurs.

    Les Futures du pétrole brut WTI pour le mois de juillet ont glissé de 0,2% à 62,82$ le baril à 14h55, en baisse par rapport au sommet de deux semaines et demie à 63,81$ enregistré plus tôt. Le Brent, l’indice de référence des prix du pétrole hors des États-Unis, a augmenté de 0,01% pour atteindre 72,22$ le baril.

    Le ministre iranien des Affaires Etrangères, Mohammad Javad Zarif, a critiqué un tweet du président américain Donald Trump ce weekend, le qualifiant de "provocations génocidaires" via Twitter et ajoutant qu'il devrait "essayer le respect".

    Le tweet de Zarif répondait à un commentaire de Trump: "Si l’Iran veut se battre, ce sera la fin officielle de l’Iran. Ne menacez plus jamais les États-Unis!"

    Le ministre saoudien du Pétrole, Khalid al-Falih, a déclaré dimanche que l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) souhaitait réduire ses stocks en prolongeant son accord de réduction de la production, qui expirera en juin.

    Cependant, la Russie, alliée de l'OPEP, a fait part de son incertitude quant à cet accord. Le ministre russe de l’Énergie, Alexander Novak, a averti que les parties exploraient toujours «diverses options».

    Le groupe a convenu en janvier de réduire sa production de 1,2 million de barils par jour afin d'empêcher les stocks d'augmenter et de faire baisser les prix.

    La Russie est également aux prises avec du pétrole contaminé dans son pipeline d'exportation, ce qui a poussé deux grandes entreprises européennes à cesser de payer les entreprises russes qui ont fourni le pétrole.

    En apprendre davantage
  • Alphabet, Tesla et Apple reculent en préouverture des marchés US

    Investing.com - Les actions au devant de la scène avant l'ouverture des marchés américains ce lundi:

    • L’action Alphabet (NASDAQ: GOOGL) a reculé de 1,3% à 14h30, suite aux nouvelles que le groupe suspendait ses activités avec le géant chinois de la technologie Huawei, après que la Maison Blanche ait mis la société sur liste noire.

    • Apple (NASDAQ: AAPL) a perdu 2,4%, avec des craintes que les autorités chinoises ne la prennent pour cible pour des mesures de représailles commerciales. Des rapports non confirmés ont allégué que Pékin pourrait augmenter temporairement les droits de douane à l'importation sur ses produits.

    • L'action Tesla (NASDAQ: TSLA) s'est effondrée de 4,4% après qu'un rapport d'analyse de Wedbush a soulevé des préoccupations concernant la demande pour son modèle 3. La société est aux prises avec des préoccupations persistantes quant à sa viabilité financière et est également vulnérable aux contre-mesures commerciales chinoises, car la Chine est le plus grand marché au monde pour les véhicules électriques.

    • Les actions de Lyft (NASDAQ: LYFT) ont reculé de 2,4% après que la société de covoiturage ait été poursuivie en justice par les investisseurs à la suite de son offre publique initiale. La poursuite indique que Lyft a induit les investisseurs en erreur sur sa position sur le marché.

    • Boeing (NYSE: BA) a glissé de 1% après avoir constaté qu’elle ne pouvait pas reproduire avec précision, dans un simulateur de vol, les conditions qui ont provoqué deux accidents mortels.

    • Le titre Target (NYSE: TGT) a reculé de 0,1% après avoir augmenté plus tôt, suite à la nouvelle selon laquelle Morgan Stanley (NYSE: MS) a relevé la note de la société, selon CNBC.

    • L'action de Qudian (NYSE: QD) a progressé de 4,9% après que le prêteur en ligne chinois ait réalisé de solides bénéfices. Le solde de ses emprunts a augmenté de 91,2% par rapport à l'année précédente et son chiffre d'affaires de 22,2%.

    En apprendre davantage
  • CAC 40: Les relations Chine-USA continuent de peser sur la bourse de Paris

    Investing.com – Après une ouverture dans le calme, les craintes au sujet de la guerre commerciale Chine-USA continuent de peser sur la bourse de Paris, comme on le voit avec le recul de près de 1% affiché par le CAC 40 ce lundi.

    Parmi les derniers développements, on notera que suite au décret interdisant aux entreprises US d’avoir des relations commerciales avec Huawei, les grosses entreprises technologiques ont déjà commencé à appliquer les exigences de Trump. Google (NASDAQ:GOOGL) par exemple cessera de fournir Huawei en systèmes d’exploitation Android.

    On notera par ailleurs que plusieurs rumeurs circulent sur une possible réplique chinoise, éventuellement à l’encontre d’Apple (NASDAQ:AAPL), ce qui laisse la porte ouverte à une (encore) plus ample escalade de la guerre commerciale.

    D'ailleurs, ce dossier Huawei constitue de fait un obstacle de plus à l’obtention d’un large accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine, après des mois de tergiversations.

    Valeur les plus actives du CAC 40

    STMicroelectronics (PA:STM), en tant qu’acteur du secteur des semi-conducteurs, est l’action la plus affectée du CAC 40 par la menace d’une réplique chinoise, avec un plongeon de 7%. Air Liquide (PA:AIRP) suit à -3.51%, tandis que Dassault Système perd -2.7%.

    A la hausse, les progressions restent timides, avec un gain maximum de 0.83% affiché par Orange, suivi de Bouygues (PA:BOUY) à +0.49% et de Total (PA:TOTF) à +0.41%, en lien avec la hausse des prix du pétrole.

    Analyse Technique CAC 40

    Le graphique horaire permet de constater que la moyenne mobile 200 heures, actuellement à 5430 points, joue parfaitement le rôle de ligne de tendance baissière depuis jeudi dernier. Au-delà, 5450 points et 5500 points seront les prochaines résistances à surveiller.

    En cas de poursuite de la correction, la moyenne mobile 100 heures vers 5350 points sera le prochain objectif logique, avant 5300 points puis la zone de 5250 points.

    En apprendre davantage
  • Top 5 des facteurs influents sur les marchés à surveiller cette semaine

    Investing.com - Après une semaine dominée par l\'escalade des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, la guerre commerciale restera probablement au centre des préoccupations des investisseurs, mais cette semaine mettra également en avant les minutes de la Réserve Fédérale américaine, les bénéfices des détaillants US et des données économiques, ainsi que les élections européennes.

    Voici ce que vous devez savoir pour commencer votre semaine.

    1. Les tensions commerciales resteront au centre de l'attention des traders

    Les tensions commerciales resteront un thème central sur les marchés cette semaine, alors que les préoccupations concernant les perspectives de croissance économique mondiale se font de plus en plus inquiétantes à mesure que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine devient plus acrimonieuse.

    «Le commerce restera le principal moteur des mouvements de marché la semaine prochaine, avec l\'intensification des tensions qui renforcent les préoccupations du marché concernant les perspectives de l\'économie mondiale. Nous ne voyons aucune raison d\'être optimistes à court terme, car le marché devrait se tourner vers le sommet du G20 en juin, où le président Trump devrait rencontrer le président Xi pour discuter de la situation», a déclaré ING (AS:INGA) vendredi.

    Les États-Unis ont atténué l\'escalade de la guerre commerciale sur les fronts japonais et européen en retardant les droits de douane sur les importations d\'automobiles, mais la menace de tarifs douaniers reste toujours sur la table.

    2. Minutes de la Fed, et plusieurs dicsours de banquiers centraux

    Les minutes de la réunion de la Réserve Fédérale du 1 mai, prévues mercredi, offriront un aperçu du débat des responsables avant de voter en faveur du maintien des taux d’intérêt.

    Lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion, le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré qu\'il ne voyait pas de raison valable pour modifier les taux d\'intérêt dans les deux sens.

    Mais dans un contexte de faible inflation et d’incertitude économique, certains décideurs de la Fed ont indiqué qu’ils pourraient baisser les taux d’intérêt si l’inflation ne progressait pas.

    Dans le même temps, les présidents de la Fed de Richmond, Boston et Minneapolis ont exprimé leur inquiétude quant à la question de savoir si un conflit commercial prolongé nuisant à l\'économie pourrait nécessiter une réponse politique.

    Le président Powell, le vice-président de la Fed, Richard Clarida, le président de la Fed de New York, John Williams, et le président de la Fed de St Louis, James Bullard, font partie des représentants de la banque centrale qui prendront la parole cette semaine.

    3. Statitsiques économiques les plus importantes

    Une nouvelle série de données économiques sera surveillée de près à un moment où les marchés tentent de mesurer l’impact du conflit commercial sur les perspectives de croissance, tant aux États-Unis que dans l’ensemble de l’économie mondiale.

    Les États-Unis doivent publier des rapports sur les commandes de biens durables et des données sur les ventes de logements existants et neufs.

    La zone euro doit publier des données préliminaires sur l\'activité du secteur privé et l\'enquête allemande Ifo sera également au centre des préoccupations, les investisseurs recherchant des signes de croissance plus forte au deuxième trimestre. Les données sur l’inflation britannique et un rapport sur les ventes au détail canadiennes seront également publiés cette semaine.

    4. Résultats trimestriels dans la distribution aux USA

    Après une chute inattendue des ventes au détail américaines le mois dernier, les investisseurs vont analyser les résultats de Home Depot (NYSE: HD), Lowe\'s (NYSE: LOW), Kohls (NYSE: KSS), Nordstrom (NYSE: JWN) et Target (NYSE: TGT) pour ce qu’ils disent au sujet des perspectives économiques. JC Penney (NYSE: JCP) et TJX (NYSE: TJX) publieront également des mises à jour des résultats.

    Les rapports sur les bénéfices de Walmart (NYSE: NYSE:WMT) et de Macy\'s (NYSE: M) ont déjà permis au marché de redescendre sur terre la semaine dernière. Alors que les bénéfices ont dépassé les prévisions, les deux détaillants ont mis en garde contre une baisse des ventes et une hausse des prix à cause des tensions commerciales US-Chine.

    Les avertissements vont également à l’encontre de l\'affirmation du président Donald Trump selon laquelle la Chine allait payer les hausses tarifaires, et non pas les consommateurs américains.

    5. Elections européennes à hauts risques

    Les citoyens de l\'Union Européenne se rendront aux urnes à partir du 23 mai pour élire les législateurs au Parlement Européen, ce qui pourrait s\'avérer être un moment décisif pour le «projet Europe».

    Les partis eurosceptiques sont largement attendus en force, ce qui pourrait entraver l\'approbation du prochain président et du prochain budget de la Commission Européenne.

    Une défaite pour les Conservateurs britanniques pourrait accélérer la sortie de la Première ministre Theresa May et augmenter les chances d\'un Brexit \"sans accord\". Une forte performance pour la League italienne pourrait encourager Salvini à dissoudre le gouvernement de coalition et à convoquer de nouvelles élections.

    Un résultat meilleur que prévu pour l\'extrême droite sera une mauvaise nouvelle pour l\'euro et la livre sterling.

    --Reuters a contribué à ce rapport

    En apprendre davantage
  • Japon: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Nikkei 225 gagne 0,24%

    Investing.com – Japon: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce lundi; la progression des secteurs Chimie, pétrole et plastique, Communication, et Sidérurgie a contribué à cette hausse.

    En clôture à Tokyo, l'indice Nikkei 225 a gagné 0,24%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Nikkei 225 est à mettre au crédit du titre Suzuki Motor Corp. (T:7269) en hausse de 4,72% soit 234,0 points pour un cours de clôture de 5.191,0. En seconde position, on retrouve Takeda Pharmaceutical Co., Ltd. (T:4502) qui gagne 4,03% soit 155,0 points pour une clôture à 4.004,0. Le titre Sumitomo Realty&Development Co. (T:8830) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 3,92% soit 158,0 points pour une fin de séance à 4.192,0.

    Yaskawa Electric Corp. (T:6506) signe la pire performance de la séance, en perdant 5,72% soit 205,0 points pour un cours de clôture de 3.380,0. Mitsui Mining and Smelting Co. (T:5706) abandonne 3,76% soit 96,0 points et termine à 2.460,0. Pour sa part, Fujikura Ltd. (T:5803) lâche 3,27% soit 13,0 points pour un cours de clôture de 384,0.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Tokyo par 1995 valeurs à 1516 et 212 stables.

    Les titres Fujikura Ltd. (T:5803) ont reculé et atteint un plus bas , après une baisse de 3,27% soit 13,0 points pour un cours de 384,0.

    L'indice Nikkei Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice Nikkei 225, a perdu 4,33% atteignant les 18.56.

    D'autre part, le pétrole brut pour livraison en juillet a gagné 1,37% soit 0,86 points, à $63,78 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en juillet a progressé de 1,33% soit 0,96 points pour un cours de $73,17 le baril, alors que l'or pour livraison en juin a gagné 0,07% soit 0,85 points pour un cours de $1.276,55 l'once troy.

    La paire USD/JPY a enregistré une hausse de 0,02% à 110,09, alors que la paire EUR/JPY a pris 0,27% à 122,86.

    L'US Dollar Index a perdu 0,02% à 97,803.

    En apprendre davantage
  • Australie: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice S&P/ASX 200 gagne 1,74%

    Investing.com – Australie: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce lundi; la progression des secteurs Finance, Produits de base de consommation, et Produits de consommation non essentiels a contribué à cette hausse.

    En clôture à Sydney, l'indice S&P/ASX 200 a gagné 1,74%, signant ainsi un plus haut .

    La meilleure performance de la séance pour l'indice S&P/ASX 200 est à mettre au crédit du titre NIB Holdings (AX:NHF) en hausse de 15,79% soit 0,930 points pour un cours de clôture de 6,820. En seconde position, on retrouve Medibank Private Ltd (AX:MPL) qui gagne 11,46% soit 0,330 points pour une clôture à 3,210. Le titre Emeco Holdings (AX:EHL) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 9,14% soit 0,170 points pour une fin de séance à 2,030.

    Webjet (AX:WEB) signe la pire performance de la séance, en perdant 7,74% soit 1,300 points pour un cours de clôture de 15,500. Nearmap Ltd (AX:NEA) abandonne 5,74% soit 0,220 points et termine à 3,610. Pour sa part, Altium Ltd (AX:ALU) lâche 4,63% soit 1,510 points pour un cours de clôture de 31,100.

    Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Sydney par 635 valeurs à 558 et 377 stables.

    Les titres NIB Holdings (AX:NHF) ont progressé et atteint un plus haut de 52 semaines, grâce à une hausse de 15,79% soit 0,930 points pour un cours de 6,820.

    L'indice S&P/ASX 200 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P/ASX 200, a perdu 1,20% atteignant les 13.853.

    D'autre part, l'or pour livraison en juin a perdu 0,02% soit 0,25 points, à $1.275,45 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juillet a progressé de 1,30% soit 0,82 points pour un cours de $63,74 le baril, alors que le Brent pour livraison en juillet a gagné 1,40% soit 1,01 points pour un cours de $73,22 le baril.

    La paire AUD/USD a enregistré une hausse de 0,83% à 0,6925, alors que la paire AUD/JPY a pris 0,32% à 76,28.

    L'US Dollar Index a gagné 0,04% à 97,863.

    En apprendre davantage
  • Le Pétrole bondit, l'OPEP signale une poursuite des réductions de la production

    Investing.com - Les prix du pétrole ont bondi lundi après que les membres de l'OPEP+ aient annoncé leur intention de maintenir leurs réductions de production pour le reste de l'année.

    Les Futures du pétrole brut WTI US ont progressé de 1,3% à 63,75$ à 08h40. Les Futures du pétrole Brent internationaux gagnent 1,4% à 73,20$.

    Dimanche dernier, le ministre saoudien de l'Énergie, Khalid Al-Falih, a déclaré qu'il existait un consensus parmi les membres de l'OPEP pour réduire les stocks de pétrole brut "en douceur", mais qu'il resterait attentif aux besoins d'un "marché fragile".

    Les prix du pétrole ont progressé d'environ 40% depuis le début de l'année, grâce à la réduction de l'offre convenue par les membres de l'OPEP+ de 1,2 million de barils par jour d'ici juin.

    "Ce deuxième semestre, nous préférons maintenir la gestion de la production afin de maintenir les stocks à la baisse, progressivement, doucement mais certainement à la baisse vers des niveaux normaux", a déclaré al-Falih lors d'une conférence de presse après la réunion de l'OPEP et d'autres producteurs.

    Dans le même temps, le ministre de l'Énergie des Émirats Arabes Unis, Suhail al-Mazrouei, a déclaré à la presse que le relâchement des réductions de l'offre n'était pas "la bonne décision".

    L'OPEP prendra une décision officielle sur les réductions de production le 25 juin.

    Dans d’autres nouvelles, les tweets du président américain Donald Trump selon lesquels «Si l’Iran veut se battre, c’est la fin officielle de l’Iran», ont été cités comme un autre catalyseur de l’achat de pétrole.

    Les traders accordent également une attention particulière aux développements de la guerre commerciale sino-américaine. La semaine dernière, les prix du pétrole ont été sous pression après que les médias chinois aient exprimé leur impatience devant les négociations commerciales.

    Les espoirs de voir la guerre commerciale se terminer rapidement ont diminué après que les États-Unis ont imposé des sanctions au géant chinois des télécommunications Huawei et ont rendu plus difficile pour la société de traiter avec des entreprises américaines.

    En apprendre davantage
  • EOS progresse de 10% dans un marché optimiste

    Investing.com - EOS évoluait à $ 6,5470 à 01:28 (23:28 GMT) sur Investing.com Index Dimanche, en hausse de 10,07% sur la journée. Il s'agit de la plus forte hausse depuis le 19 mai.

    Cette progression a pousse la capitalisation totale de EOS a $5,9731B, soit 2,33% de la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies. A son sommet historique, la capitalisation de EOS a atteint $17,5290B.

    EOS a évolué au sein d'un range s'étendant de $5,8778 a $6,5599 sur les dernières 24 heures.

    Sur les 7 derniers jours, EOS a affiché une progression de +22,25%. Le volume d'échange sur EOS au cours des dernières 24 heures a atteint $2,9659B soit 3,43% du volume total échangé sur l'ensemble des crypto-monnaies. Il a ete contenu dans un range de $5,3000 à $6,8882 sur la meme période.

    A son cours actuel, EOS evolue 71,51% sous son sommet historique du 29 avril 2018 à $22,98.

    En ce qui concerne les autres cryptomonnaies

    Bitcoin s'affiche actuellement à $8.222,5 selon Investing.com Index, en hausse de 11,67% sur la journée.

    Ethereum évolue de son côté à $261,99 selon Investing.com Index, soit une hausse de de 10,71%.

    La capitalisation de Bitcoin est actuellement de $145,7829B soit 56,75% de la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies, tandis que la capitalisation du Ethereum atteint $27,9305B ou 10,87% du total du marché des cryptos.

    En apprendre davantage
  • Ethereum progresse de 10% face à la confiance des investisseurs

    Investing.com - Ethereum évoluait à $ 262,97 à 01:15 (23:15 GMT) sur Investing.com Index Dimanche, en hausse de 10,08% sur la journée. Il s'agit de la plus forte hausse depuis le 19 mai.

    Cette progression a pousse la capitalisation totale de Ethereum a $27,94B, soit 10,89% de la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies. A son sommet historique, la capitalisation de Ethereum a atteint $135,58B.

    Ethereum a évolué au sein d'un range s'étendant de $232,85 a $262,97 sur les dernières 24 heures.

    Sur les 7 derniers jours, Ethereum a affiché une progression de +40,2%. Le volume d'échange sur Ethereum au cours des dernières 24 heures a atteint $11,94B soit 13,92% du volume total échangé sur l'ensemble des crypto-monnaies. Il a ete contenu dans un range de $185,6939 à $278,5239 sur la meme période.

    A son cours actuel, Ethereum evolue 81,52% sous son sommet historique du 13 janvier 2018 à $1.423,20.

    En ce qui concerne les autres cryptomonnaies

    Bitcoin s'affiche actuellement à $8.251,6 selon Investing.com Index, en hausse de 11,61% sur la journée.

    XRP évolue de son côté à $0,42465 selon Investing.com Index, soit une hausse de de 11,91%.

    La capitalisation de Bitcoin est actuellement de $145,79B soit 56,80% de la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies, tandis que la capitalisation du XRP atteint $17,82B ou 6,94% du total du marché des cryptos.

    En apprendre davantage
  • Bitcoin progresse de 10% dans un marché optimiste

    Investing.com - Bitcoin évoluait à $ 8.128,9 à 00:39 (22:39 GMT) sur Investing.com Index Dimanche, en hausse de 10,28% sur la journée. Il s'agit de la plus forte hausse depuis le 19 mai.

    Cette progression a pousse la capitalisation totale de Bitcoin a $142,8B, soit 56,61% de la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies. A son sommet historique, la capitalisation de Bitcoin a atteint $241,2B.

    Bitcoin a évolué au sein d'un range s'étendant de $7.252,3 a $8.128,9 sur les dernières 24 heures.

    Sur les 7 derniers jours, Bitcoin a affiché une progression de +15,17%. Le volume d'échange sur Bitcoin au cours des dernières 24 heures a atteint $24,4B soit 29,35% du volume total échangé sur l'ensemble des crypto-monnaies. Il a ete contenu dans un range de $6.893,1147 à $8.323,9258 sur la meme période.

    A son cours actuel, Bitcoin evolue 59,09% sous son sommet historique du 17 décembre 2017 à $19.870,62.

    En ce qui concerne les autres cryptomonnaies

    Ethereum s'affiche actuellement à $259,98 selon Investing.com Index, en hausse de 9,04% sur la journée.

    XRP évolue de son côté à $0,42324 selon Investing.com Index, soit une hausse de de 11,62%.

    La capitalisation de Ethereum est actuellement de $27,4B soit 10,86% de la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies, tandis que la capitalisation du XRP atteint $17,7B ou 7,01% du total du marché des cryptos.

    En apprendre davantage
  • États-Unis: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Dow Jones Industrial Average recule de 0,38%

    Investing.com – États-Unis: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce vendredi; le repli des secteurs Pétrole et gaz, Industries, et Technologie a contribué à cette baisse.

    En clôture à NYSE, l'indice Dow Jones Industrial Average a reculé de 0,38%, alors que l'indice S&P 500 s'est replié de 0,58%, et l'indice NASDAQ Composite a enregistré une baisse de 1,04%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Dow Jones Industrial Average est à mettre au crédit du titre UnitedHealth Group Incorporated (NYSE:UNH) en hausse de 1,94% soit 4,59 points pour un cours de clôture de 241,38. En seconde position, on retrouve Verizon Communications Inc (NYSE:VZ) qui gagne 1,24% soit 0,71 points pour une clôture à 58,09. Le titre Cisco Systems Inc (NASDAQ:CSCO) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,75% soit 0,42 points pour une fin de séance à 56,35.

    Dow Inc (NYSE:DOW) signe la pire performance de la séance, en perdant 4,11% soit 2,18 points pour un cours de clôture de 50,80. Caterpillar Inc (NYSE:CAT) abandonne 3,04% soit 3,85 points et termine à 122,76. Pour sa part, 3M Company (NYSE:MMM) lâche 1,58% soit 2,72 points pour un cours de clôture de 169,09.

    Les meilleures performances de l'indice S&P 500 reviennent à Under Armour Inc A (NYSE:UAA) qui s'adjuge 7,77% pour un cours de 23,58, Under Armour Inc C (NYSE:UA) en hausse de 6,92% à 20,700 et Applied Materials Inc (NASDAQ:AMAT) qui gagne 2,50% pour un cours de clôture à 42,70.

    Les valeurs les moins performantes sont Deere&Company (NYSE:DE) en repli de 7,65% à 134,82 en clôture, Pacific Gas&Electric Co (NYSE:PCG) qui perd 6,33% à 17,02 et Qorvo Inc (NASDAQ:QRVO), en baisse de 6,14% à 63,93 en clôture.

    Les meilleures performances de l'indice NASDAQ Composite reviennent à OUTLOOK THERAPEUTICS INC (NASDAQ:OTLK) qui s'adjuge 37,25% pour un cours de 2,10, Golden Bull Ltd (NASDAQ:DNJR) en hausse de 26,00% à 4,70 et Precision Therapeutics Inc (NASDAQ:AIPT) qui gagne 25,97% pour un cours de clôture à 0,6300.

    Les valeurs les moins performantes sont Jiayin Group Inc (NASDAQ:JFIN) en repli de 37,74% à 13,51 en clôture, TDH Holdings Inc (NASDAQ:PETZ) qui perd 24,40% à 0,48 et Electrocore LLC (NASDAQ:ECOR), en baisse de 20,84% à 3,00 en clôture.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de New York par 2186 valeurs à 765 et 128 stables; sur le NASDAQ, 1878 valeurs ont reculé et 770 ont progressé, 82 sont demeurées inchangées.

    Les titres 3M Company (NYSE:MMM) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir lâché 1,58% soit 2,72 points pour un cours de 169,09. Les titres Jiayin Group Inc (NASDAQ:JFIN) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 37,74% soit 8,19 points pour un cours de 13,51. Les titres TDH Holdings Inc (NASDAQ:PETZ) ont reculé et atteint un plus bas historique, après une baisse de 24,40% soit 0,15 points pour un cours de 0,48. Les titres Electrocore LLC (NASDAQ:ECOR) ont reculé et atteint un plus bas historique, après avoir abandonné 20,84% soit 0,79 points pour un cours de 3,00.

    L'indice CBOE Volatility Index, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice S&P 500, a progressé de 4,38% atteignant les 15.96.

    D'autre part, l'or pour livraison en juin a perdu 0,69% soit 8,85 points, à $1.277,35 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juin a reculé de 0,22% soit 0,14 points pour un cours de $62,73 le baril, alors que le Brent pour livraison en juillet a perdu 0,70% soit 0,51 points pour un cours de $72,11 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,11% à 1,1159, alors que la paire USD/JPY a pris 0,21% à 110,08.

    L'US Dollar Index a gagné 0,18% à 97,852.

    En apprendre davantage
  • Italie: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Investing.com Italie 40 recule de 0,22%

    Investing.com – Italie: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce vendredi; le repli des secteurs Finance, Technologie, et Santé a contribué à cette baisse.

    En clôture à Milan, l'indice Investing.com Italie 40 a reculé de 0,22%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Investing.com Italie 40 est à mettre au crédit du titre Juventus Football Club SpA (MI:JUVE) en hausse de 1,72% soit 0,0235 points pour un cours de clôture de 1,3870. En seconde position, on retrouve Moncler SpA (MI:MONC) qui gagne 1,33% soit 0,47 points pour une clôture à 35,70. Le titre Fiat Chrysler Automobiles NV (MI:FCHA) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 0,94% soit 0,124 points pour une fin de séance à 13,368.

    Banco Bpm SpA (MI:BAMI) signe la pire performance de la séance, en perdant 3,22% soit 0,058 points pour un cours de clôture de 1,726. Saipem SpA (MI:SPMI) abandonne 2,46% soit 0,1050 points et termine à 4,1650. Pour sa part, Poste Italiane SpA (MI:PST) lâche 2,23% soit 0,206 points pour un cours de clôture de 9,024.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Milan par 204 valeurs à 155 et 35 stables.

    D'autre part, le pétrole brut pour livraison en juin a perdu 0,16% soit 0,10 points, à $62,77 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en juillet a reculé de 0,59% soit 0,43 points pour un cours de $72,19 le baril, alors que l'or pour livraison en juin a perdu 0,81% soit 10,40 points pour un cours de $1.275,80 l'once troy.

    La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,08% à 1,1163, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,48% à 0,8770.

    L'US Dollar Index a gagné 0,12% à 97,792.

    En apprendre davantage
  • Royaume-Uni: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 recule de 0,10%

    Investing.com – Royaume-Uni: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce vendredi; le repli des secteurs Electrique, Métaux industriels et mines, et Détaillant général a contribué à cette baisse.

    En clôture à Londres, l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 a lâché 0,10%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Investing.com Royaume-Uni 100 est à mettre au crédit du titre EasyJet PLC (LON:EZJ) en hausse de 5,34% soit 52,00 points pour un cours de clôture de 1.025,00. En seconde position, on retrouve Provident Financial PLC (LON:PFG) qui gagne 4,30% soit 19,80 points pour une clôture à 479,90. Le titre Tui AG (LON:TUIT) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 3,65% soit 29,20 points pour une fin de séance à 828,20.

    Hikma Pharmaceuticals PLC (LON:HIK) signe la pire performance de la séance, en perdant 2,52% soit 45,00 points pour un cours de clôture de 1.739,00. Ferguson Plc (LON:FERG) abandonne 2,34% soit 130,00 points et termine à 5.420,00. Pour sa part, Standard Chartered PLC (LON:STAN) lâche 2,25% soit 15,60 points pour un cours de clôture de 677,20.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Londres par 1105 valeurs à 872 et 343 stables.

    D'autre part, l'or pour livraison en juin a perdu 0,84% soit 10,75 points, à $1.275,45 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juin a reculé de 0,11% soit 0,07 points pour un cours de $62,80 le baril, alors que le Brent pour livraison en juillet a perdu 0,70% soit 0,51 points pour un cours de $72,11 le baril.

    La paire GBP/USD a enregistré une baisse de 0,55% à 1,2725, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,52% à 0,8774.

    L'US Dollar Index a gagné 0,11% à 97,790.

    En apprendre davantage
  • France: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice CAC 40 recule de 0,18%

    Investing.com – France: Les marchés actions ont terminé la séance en baisse ce vendredi; le repli des secteurs Gaz et eaux, Financier général, et Aliments et médicaments a contribué à cette baisse.

    En clôture à Paris, l'indice CAC 40 a reculé de 0,18%, alors que l'indice SBF 120 a enregistré une baisse de 0,23%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice CAC 40 est à mettre au crédit du titre Dassault Systemes SE (PA:DAST) en hausse de 1,91% soit 2,65 points pour un cours de clôture de 141,30. En seconde position, on retrouve Sodexo SA (PA:EXHO) qui gagne 1,24% soit 1,25 points pour une clôture à 101,95. Le titre Total SA (PA:TOTF) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 1,16% soit 0,56 points pour une fin de séance à 49,17.

    ArcelorMittal S.A. (AS:MT) signe la pire performance de la séance, en perdant 3,84% soit 0,584 points pour un cours de clôture de 14,622. Worldline SA (PA:WLN) abandonne 1,90% soit 1,000 points et termine à 51,500. Pour sa part, Engie SA (PA:ENGIE) lâche 1,74% soit 0,24 points pour un cours de clôture de 13,58.

    Les meilleures performances de l'indice SBF 120 reviennent à Vallourec SA (PA:VLLP) qui s'adjuge 8,44% pour un cours de 2,440, Korian Medica SA (PA:KORI) en hausse de 3,44% à 36,080 et Dassault Systemes SE (PA:DAST) qui gagne 1,91% pour un cours de clôture à 141,30.

    Les valeurs les moins performantes sont Nexans SA (PA:NEXS) en repli de 3,99% à 28,38 en clôture, ArcelorMittal S.A. (AS:MT) qui perd 3,84% à 14,622 et Iliad (PA:ILD), en baisse de 3,12% à 104,10 en clôture.

    Les titres en baisse ont dépassé en nombre les titres en hausse à la Bourse de Paris par 318 valeurs à 242 et 76 stables.

    Les titres ArcelorMittal S.A. (AS:MT) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après avoir abandonné 3,84% soit 0,584 points pour un cours de 14,622. Les titres ArcelorMittal S.A. (AS:MT) ont reculé et atteint un plus bas de 52 semaines, après une baisse de 3,84% soit 0,584 points pour un cours de 14,622.

    L'indice CAC 40 VIX, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice CAC 40, a progressé de 0,78% atteignant les 14.03.

    D'autre part, l'or pour livraison en juin a perdu 0,82% soit 10,55 points, à $1.275,65 l'once troy. Concernant les autres matières premières, le pétrole brut pour livraison en juin a reculé de 0,06% soit 0,04 points pour un cours de $62,83 le baril, alors que le Brent pour livraison en juillet a perdu 0,77% soit 0,56 points pour un cours de $72,06 le baril.

    La paire EUR/USD a enregistré une baisse de 0,06% à 1,1165, alors que la paire EUR/GBP a pris 0,46% à 0,8769.

    L'US Dollar Index a gagné 0,11% à 97,782.

    En apprendre davantage
  • Ethereum chute de 20% dans un marché pessimiste

    Investing.com - Ethereum évoluait à $231,43 à 17:33 (15:33 GMT) sur Investing.com Index ce Vendredi, en baisse de 20,11% sur la journée. Il s'agit de la plus forte baisse depuis le 22 décembre 2017.

    Ce mouvement baissier a fait chuter la capitalisation de Ethereum à $24,88B, soit 11,01% de la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies. A son sommet historique, la capitalisation de Ethereum a atteint $135,58B.

    Ethereum a évolué dans un range s'étendant de $224,62 à $267,80 sur les dernières 24 heures.

    Sur les 7 derniers jours, Ethereum a affiché une progression de +35,11%. Le volume de Ethereum échangé sur les dernières 24 heures a atteint $16,81B soit 15,54% du total des échanges sur toutes les crypto-monnaies. Il a évolué dans un range s'étendant de $172,7451 à $278,5239 au cours des 7 derniers jours.

    A son cours actuel, Ethereum evolue 83,74% sous son sommet historique du 13 janvier 2018 à $1.423,20.

    Du côté des autres crypto-monnaies

    Bitcoin évolue à $7.149,7 sur Investing.com Index, en baisse de 12,13% sur la journée.

    XRP évoluait quant à lui à $0,37091 sur Investing.com Index, soit une baisse de de 17,49%.

    La capitalisation totale de Bitcoin a atteint $127,30B soit 56,33% de la capitalisation totale des crypto-monnaies, tandis que la capitalisation de XRP a atteint $15,76B soit 6,98% de la valeur totale du marché des crypto-monnaies.

    En apprendre davantage
  • EUR/USD accentue sa chute face au record de la confiance des consommateurs US

    (Investing.com) – Le Dollar reste soutenu, et la paire EUR/USD sous pression avec de nouveaux creux journaliers suite record de la confiance des consommateurs US affiché cet après-midi.

    L’indice de confiance des consommateurs selon l’Université du Michigan a en effet bondit à 102.4 points pour le mois de Mai, contre 97.8 anticipé et 97.4 précédemment, au plus haut depuis février 2014.

    On notera que c’est le sous-indice des anticipations qui est principalement à l’origine du bon de l’indice, celui-ci ayant gagné près de 10 points passant de 87.4 à 96 points.

    Face à cette statistique, la paire EUR/USD a donc souffert de la hausse du Dollar, avec pour l’instant un nouveau creux journalier à 1.1155. Le creux du 3 mai à 1.1135 semble être la prochaine cible potentielle, avant le plus bas annuel du 10 avril à 1.1110. Ensuite, c'est le seuil psychologique majeur de 1.10 qui pourrait être directement visé, en l'absence de support graphique concret avant cette zone.

    Un retour au-dessus de 1.1200-10, où se trouvent les moyennes mobiles 100 et 200 heures, sera nécessaire pour affaiblir le biais baissier actuel.

    Enfin, on notera que le calendrier économique de la semaine prochaine offrira plusieurs occasions de voir la volatilité augmenter, avec notamment les Minutes de la dernière réunion de la Fed mercredi soir, et les indices PMI préliminaires européens du mois de Mai jeudi matin.

    En apprendre davantage
  • Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont augmenté durant la séance en Europe
    Les contrats à terme sur Pétrole Brut ont augmenté durant la séance en Europe ce Vendredi.

    Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Juin s'échangeaient à 63,30 dollars le baril au moment de la rédaction de l'article, en hausse de 0,68%.

    Plus tôt, le baril s'échangeait lors d'une session haussière à dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 60,64 dollars et une résistance à 63,64 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a progressé de 0,01% pour s'échanger à 97,683 dollars.

    Ailleurs sur l'ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Juillet a progressé de 0,29% et s'échangeait à 72,83 dollars le baril tandis que l'écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s'établit à 9,53 dollars le baril.
    En apprendre davantage
  • EUR/USD: L'Euro poursuit sa chute de concert avec la Livre, quels objectifs à court terme?

    (Investing.com) – Après avoir nettement chuté hier suite à un sommet à 1.1223 dans la matinée, la paire EUR/USD a consolidé autour de 1.1175 au cours de la nuit, et reprend sa baisse ce vendredi matin avec un nouveau creux sur 1.1158, au plus bas depuis près de 15 jours.

    Le plongeon de la paire GBP/USD participe sans doute à la pression baissière qui pèse sur la paire EUR/USD ce matin, bien que la hausse du Dollar, comme on le voit sur le Dollar Index constitue également un facteur mécaniquement baissier.

    La Livre a en effet accentué encore davantage ses pertes ces dernières heures, avec un creux à 1.2758, au plus bas depuis le 15 janvier face au contexte toujours très incertain en ce qui concerne le Brexit.

    On notera que dans ce contexte, l’Euro a ignoré la bonne surprise de l’inflation européenne, avec un IPC core ressorti à 1.3% contre 1.2% anticipé pour les données finales du mois d’avril.

    D’un point de vue technique, on notera que les vendeurs gardent le contrôle à court terme car les prix se maintiennent sous les deux moyennes mobiles horaires clés (100 et 200).

    De plus, la moyenne mobile 100 heures vient de croiser sous la moyenne mobile 200 heures, ce qui constitue un signal de vente.

    La cassure sous le support de 1,1167-70 qui limitait les baisses depuis plusieurs jours constitue un signal technique baissier supplémentaire.

    Le prochain support se situe désormais à 1,1150, avec ensuite le plus bas du 3 mai à 1,1135.

    A la hausse, la zone des 1,1200-10 (seuil psychologique et MM100 et 200 heures) est susceptible d'offrir une solide résistance clé, avant 1.1220-25, 1.1250, 1.1265 et 1.13.

    Enfin, on notera que les traders forex attendent encore l’indice de confiance des consommateurs US selon l’Université du Michigan à 16h, en vue d’une potentielle influence sur le Dollar.

    En apprendre davantage
  • CAC 40 : Légère correction face aux tensions commerciales, mais la tendance reste haussière

    (Investing.com) – Le CAC 40 corrige légèrement ce vendredi à l’ouverture, perdant -0.35% au moment de la rédaction de cet article, après une clôture en hausse de 1.37% hier.

    Les inquiétudes au sujet de la guerre commerciale Chine-USA pèsent de nouveau sur les bourses européennes, après que la Chine ait déclaré, via des médias liés au gouvernement, qu’elle n’était pas intéressée pour poursuivre les négociations dans le contexte actuel, compte tenu de la pression exercée par Trump.

    Cela laisse donc penser que Trump mettra à exécution sa menace de taxer une nouvelle tranche de 300 milliards de dollars d’importations chinoises.

    La réponse des Etats-Unis face à ces déclarations sera donc à surveiller aujourd’hui, et en dehors de cela, les investisseurs garderont également un œil sur les chiffres de l’inflation en Europe, à 11h.

    Valeurs les plus actives du CAC 40

    A ce stade de la journée, c’est Worldline qui affiche la plus forte hausse à +0.67%, suivie de Atos (PA:ATOS) à +0.45% et de Dassault Systèmes (PA:DAST) à +0.22%.

    Pour les plus fortes baisses, c’est ArcelorMittal (AS:MT) qui prend la tête à -2.53%, suivie de Valeo (PA:VLOF) à -2.10% et de Michelin (PA:MICP) à -1.71%.

    Analyse Technique CAC 40

    D’un point de vue technique, on notera tout d’abord que la correction affichée ce matin n’est pas suffisante pour remette en question le biais positif qui domine globalement depuis le début de la semaine.

    Toutefois, on rappellera que le mouvement haussier d’hier a été stoppé net par la moyenne mobile 200 heures, actuellement située à 5440 points, et qui, associée aux sommets d’hier à 5450 points, constitue une zone de résistance importante à court terme.

    Au-delà, les autres résistances les plus proches se situent à 5500 points, 5540-50 points et 5600 points.

    En cas de poursuite de la correction, 5400 points et 5350 points, où se trouve la moyenne mobile 100 heures, seront les premiers supports à surveiller, avant 5300 points et 5240-50 points.

    En apprendre davantage
  • Japon: Les marchés actions finissent en hausse; l'indice Nikkei 225 gagne 0,89%

    Investing.com – Japon: Les marchés actions ont terminé la séance en hausse ce vendredi; la progression des secteurs Entreposage, Gaz et eaux, et Electricité a contribué à cette hausse.

    En clôture à Tokyo, l'indice Nikkei 225 a pris 0,89%.

    La meilleure performance de la séance pour l'indice Nikkei 225 est à mettre au crédit du titre Sony Corp (T:6758) en hausse de 9,89% soit 531,0 points pour un cours de clôture de 5.900,0. En seconde position, on retrouve Nippon Light Metal Holdings Co. (T:5703) qui gagne 5,19% soit 12,0 points pour une clôture à 243,0. Le titre T&D Holdings, Inc. (T:8795) vient compléter ce trio de tête avec une progression de 4,55% soit 49,5 points pour une fin de séance à 1.136,5.

    Taiyo Yuden Co., Ltd. (T:6976) signe la pire performance de la séance, en perdant 5,08% soit 108,0 points pour un cours de clôture de 2.018,0. TDK Corp (T:6762) abandonne 4,69% soit 400,0 points et termine à 8.120,0. Pour sa part, Dainippon Screen Mfg. Co., Ltd. (T:7735) lâche 3,94% soit 190,0 points pour un cours de clôture de 4.630,0.

    Les titres en hausse ont dépassé en nombre les titres en baisse à la Bourse de Tokyo par 2700 valeurs à 836 et 176 stables.

    L'indice Nikkei Volatility, qui mesure la volatilité implicite des options de l'indice Nikkei 225, a perdu 13,64% atteignant les 18.99.

    D'autre part, le pétrole brut pour livraison en juin a gagné 0,30% soit 0,19 points, à $63,06 le baril. Concernant les autres matières premières, le Brent pour livraison en juillet a progressé de 0,10% soit 0,07 points pour un cours de $72,69 le baril, alors que l'or pour livraison en juin a gagné 0,06% soit 0,75 points pour un cours de $1.286,95 l'once troy.

    La paire USD/JPY a enregistré une baisse de 0,13% à 109,69, alors que la paire EUR/JPY a reculé de 0,08% à 122,61.

    L'US Dollar Index a perdu 0,05% à 97,632.

    En apprendre davantage
  • GBP/USD : La Livre Sterling souffre alors que les craintes d'un Brexit dur refont surface

    Investing.com - La Livre Sterling évolue juste au-dessus d'un creux de quatre mois vendredi en Europe, alors que les craintes concernant le Brexit sont revenues hanter la devise après un mois de calme relatif.

    À 09h40, la Livre était à 1,2781$ et était tombée à 1,1432 contre l'Euro, sur des craintes que le Royaume-Uni quitte l'UE sans aucune sorte d'arrangement pour amortir la transition.

    La Livre a glissé après que Theresa May ait dit à ses collègues du parti qu'elle établirait un calendrier pour son départ le mois prochain, quel que soit le résultat du vote de son projet d'accord de retrait de l'UE à la Chambre des communes à la quatrième demande. Ce vote est prévu pour la première semaine complète de juin et il y a peu de signes de réussite.

    Compte tenu de la position pro-Brexit des membres du parti Conservateur, il est probable que May soit remplacée par un «Hard Brexiteer» plus à l’aise avec la perspective de quitter l’UE sans un accord. Les informations selon lesquelles l'ancien ministre des Affaires Etrangères, Boris Johnson, avait confirmé qu'il se présenterait à la direction du parti sont directement responsables de la plus grande partie de la baisse de la Livre Sterling de jeudi.

    Le Dollar s'est encore renforcé par rapport au Yuan chinois après le durcissement de la rhétorique à Pékin. Le Yuan offshore est tombé à 6,9449, son plus bas niveau en six mois, alors que le taux officiel est passé au-dessus de 6,90 pour la première fois depuis décembre.

    "Nous ne pouvons pas croire que les États-Unis ont une sincérité substantielle dans l'avancement des négociations", a déclaré une colonne d'opinion de l'agence de presse officielle Xinhua. "Si les États-Unis ignorent la volonté du peuple chinois, ils ne recevront probablement pas de réponse effective de la part de la Chine."

    Les chiffres publiés en début de semaine indiquaient un net ralentissement de la production industrielle et des ventes au détail en avril, avant même que les négociations commerciales ne se détériorent.

    "Si le ralentissement des données sur l'activité se poursuivait en mai et en juin, la croissance du PIB chinois pourrait tomber en dessous de 6,0% sur un an au T2 2019", a déclaré Iris Pang, économiste chez ING. Cependant, elle a noté que le ralentissement d'avril avait probablement reflété une moindre urgence de la part de Pékin à stimuler l'économie, étant donné que les négociations commerciales semblaient bien progresser à ce moment-là. Cette urgence pourrait facilement revenir maintenant, a-t-elle ajouté.

    Malgré une perte de terrain face au Yen, l'indice du Dollar, qui mesure le billet vert par rapport à un panier de six devises principales, a atteint un sommet de deux semaines à 97,708 avant de se replier à 97,607.

    En apprendre davantage
  • Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie
    Les contrats à terme sur Or ont reculé durant la séance en Asie ce Vendredi.

    Sur la division Comex du New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Or pour livraison en Juin s'échangeaient à 1.286,85 dollars l'once troy au moment de la rédaction de l'article, en baisse de 0,05%.

    Plus tôt, l'once troy s'échangeait lors d'une session baissière à dollars. L'or était susceptible de trouver un support à 1.282,45 dollars et une résistance à 1.304,15 dollars.

    L'Futures indice du dollar US, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,04% pour s'échanger à 97,635 dollars.

    Ailleurs sur le Comex, L'argent pour livraison en Juillet a reculé de 0,10% et s'échangeait à 14,525 dollars l'once troy tandis que Le cuivre pour livraison en Juillet a reculé de 0,62% pour s'échanger à 2,732 dollars la livre.
    En apprendre davantage
  • Le Bitcoin plonge de 11%, les autres Crypto-monnaies suivent le mouvement

    Investing.com - Les prix du Bitcoin ont plongé de 11% après une forte reprise ces dernières semaines, qui a propulsé le marché à son plus haut niveau des 10 derniers mois.

    Le Bitcoin évoluait à 7 288,9$ à 08h45, en baisse de 11,33%.

    La crypto-monnaie a chuté jusqu'à 20% vendredi. Il s'agit de la plus grande perte en pourcentage sur un jour depuis le 19 novembre 2018.

    La raison de la chute n’est pas claire, mais certains ont cité des prises de bénéfices comme catalyseur de la vente.

    Les sorties de capitaux des principales plateformes d'échange de crypto-monnaies ont dépassé les entrées d'environ 622 millions de dollars au cours des cinq derniers jours, a rapporté Bloomberg mercredi, citant des données de TokenAnalyst.

    D’autres rapports ont attribué la chute à un ordre de vente massif passé à Bitstamp, qui cite le fait qu’il y a eu un gap de plus de 500$ sur le prix du Bitcoin au cours de cette opération.

    Malgré la chute d’aujourd’hui, le Bitcoin enregistre une hausse de sa valeur au cours des sept derniers jours, avec une progression de 16%.

    Certains analystes estiment que la crypto-monnaie peut encore aller plus haut.

    Les principes fondamentaux à long terme, ainsi que les politiques monétaires à moyen terme, contribuent à un environnement haussier pour le Bitcoin, selon Max Keizer, hôte du rapport Keizer, qui a maintenu son objectif de prix de 100 000$.

    À ce jour, le Bitcoin est toujours en baisse d’environ 60% par rapport au sommet de 19 870,62$ établi le 17 décembre 2017.

    Les autres principales crypto-monnaies ont également plongé aujourd'hui.

    L'Ethereum a chuté de 10,99% à 240,36$, XRP a perdu 18,60% à 0,38251$ et le Litecoin a chuté de 15,02% à 88,073$.

    En apprendre davantage
HelpPopUpImg

Investissements mondiaux

Apprendre comment réaliser un bénéfice
Encadrement gratuit en cours particulier
BonusImg
COMMENCEZ DÈS MAINTENANT

Personal Account Manager

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry's standard dummy text ever since the 1500s, when an unknown printer took a galley of type and scrambled it to make a type specimen book. It has survived not only five centuries, but also the leap into electronic typesetting, remaining essentially unchanged. It was popularised in the 1960s with the release of Letraset sheets containing Lorem Ipsum passages, and more recently with desktop publishing software like Aldus PageMaker including versions of Lorem Ipsum. It is a long established fact that a reader will be distracted by the readable content of a page when looking at its layout. The point of using Lorem Ipsum is that it has a more-or-less normal distribution of letters, as opposed to using 'Content here, content here', making it look like readable English. Many desktop publishing packages and web page editors now use Lorem Ipsum as their default model text, and a search for 'lorem ipsum' will uncover many web sites still in their infancy. Various versions have evolved over the years, sometimes by accident, sometimes on purpose (injected humour and the like). Contrary to popular belief, Lorem Ipsum is not simply random text. It has roots in a piece of classical Latin literature from 45 BC, making it over 2000 years old. Richard McClintock, a Latin professor at Hampden-Sydney College in Virginia, looked up one of the more obscure Latin words, consectetur, from a Lorem Ipsum passage, and going through the cites of the word in classical literature, discovered the undoubtable source. Lorem Ipsum comes from sections 1.10.32 and 1.10.33 of "de Finibus Bonorum et Malorum" (The Extremes of Good and Evil) by Cicero, written in 45 BC. This book is a treatise on the theory of ethics, very popular during the Renaissance. The first line of Lorem Ipsum, "Lorem ipsum dolor sit amet..", comes from a line in section 1.10.32. The standard chunk of Lorem Ipsum used since the 1500s is reproduced below for those interested. Sections 1.10.32 and 1.10.33 from "de Finibus Bonorum et Malorum" by Cicero are also reproduced in their exact original form, accompanied by English versions from the 1914 translation by H. Rackham. There are many variations of passages of Lorem Ipsum available, but the majority have suffered alteration in some form, by injected humour, or randomised words which don't look even slightly believable. If you are going to use a passage of Lorem Ipsum, you need to be sure there isn't anything embarrassing hidden in the middle of text. All the Lorem Ipsum generators on the Internet tend to repeat predefined chunks as necessary, making this the first true generator on the Internet. It uses a dictionary of over 200 Latin words, combined with a handful of model sentence structures, to generate Lorem Ipsum which looks reasonable. The generated Lorem Ipsum is therefore always free from repetition, injected humour, or non-characteristic words etc.